FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une

  • Par Amar RAFA 20/02/2020 | 11:00
    Structuration du hirak La question qui divise

    Un an après l’éclosion du hirak et 52 marches, nombre de voix se demandent si le peuple doit continuer indéfiniment à marcher les vendredis et mardis

  • Par Souhila HAMMADI 20/02/2020 | 11:00
    Rassemblements, grèves, verdicts contradictoires, abus de mandats de dépôt ... Justice : le vrai visage de l’appareil

    Depuis l’émergence de la révolution citoyenne contre le régime, le pouvoir judiciaire a fait polémique. Tantôt, il engrange des bons points, tantôt, il est cloué au pilori pour ses collusions — supposées ou avérées — avec le pouvoir exécutif.

  • Par Mohamed MOULOUDJ 20/02/2020 | 11:00
    Ils ont accompagné le soulèvement depuis le début Les avocats, un rempart contre une justice aux ordres

    S’il y a bien un acquis du soulèvement, c’est le fait qu’il ait permis à la parole de se libérer et aux langues de se délier sans crainte.

  • Par Hanafi HATTOU 20/02/2020 | 11:00
    ils se sont imposés comme un acteur-clé de la révolution citoyenne L’engagement sans faille des étudiants

    Un an après le mardi 26 février 2019, les étudiants continuent à scander inlassablement “Hé, viva l'Algérie, yetnahaw gaâ”, le slogan phare du hirak.

  • Par Karim KEBIR 20/02/2020 | 11:00
    Elle est accusée d’avoir tourné le dos au peuple Presse : un rôle qui a exaspéré le hirak

    Une image a marqué les esprits : un présentateur de la télévision publique qui dénigre le moudjahid Lakhdar Bouregâa, figure très respectée du hirak le jour de son arrestation, en mettant en doute son passé révolutionnaire.

  • Par Ali BOUKHLEF 20/02/2020 | 11:00
    Les algériens s’en sont servis pour nourrir leur révolution Les réseaux sociaux, une contribution majeure à la mobilisation

    Groupes de discussion, appels anonymes et échanges avec des millions d’internautes... comme lors des “printemps arabes”, les réseaux sociaux ont joué un rôle primordial dans le déclenchement

  • Par Yasmine AZZOUZ 20/02/2020 | 11:00
    Le mouvement populaire a inspiré beaucoup d’ouvrages Les artistes et le hirak, la parfaite osmose

    L’art a toujours fait partie des mécanismes de lutte pour les Algériens nantis d’un discernement et d’un éveil que la classe dirigeante a longtemps sous-estimés.

  • Par Arab CHIH 20/02/2020 | 11:00
    Lakhdar Bouregâa, Djamila Bouhired, Louisette IghilAhriz Ces parrains de la révolution du sourire

    Ils inscrivent leur implication dans le mouvement dans le prolongement de leur œuvre pour la libération du pays, qu’ils estiment inachevée.

  • Par Badreddine KHRIS 20/02/2020 | 11:00
    Hassan Benkhedda, Ramzi Yettou, Nabil Asfirane et Mustapha Guenatri Ces martyrs du soulèvement du 22 février

    Les acquis du fabuleux soulèvement populaire et l’inébranlable dynamique qui s’en est suivie depuis le 22 février 2019 ont été arrachés au prix de gigantesques sacrifices

  • Par Nissa HAMMADI 20/02/2020 | 11:00
    Kader, 22 ans, éborgné par une balle en caoutchouc “Difficile de reprendre le cours de sa vie avec un œil en moins”

    Certains ont même créé un groupe sur facebook pour rester en contact entre les éborgnés. Ils l’ont appelé “Les pirates”, en référence au pansement qui couvre leur œil.