Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Cités dans une affaire de corruption

7 responsables de Sonelgaz de Tipasa sous mandat de dépôt

© D.R.

Le juge d'instruction près le tribunal de Tipasa a ordonné, avant-hier, la mise en détention provisoire de sept responsables de Sonelgaz, et le placement de cinq autres cadres de la même entreprise sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de sources crédibles. L’information judiciaire a été rouverte à la suite du renvoi du dossier impliquant l’ancien chef de l'unité d'exploitation d’électricité et du gaz de Tipasa, qui est actuellement directeur de la distribution de la wilaya de Tamanrasset. 

La décision porte aussi sur le placement de six autres chefs locaux en détention provisoire. Il s’agit, en effet, des trois chefs de départements techniques de l'électricité de Koléa, de Hadjout et de Tipasa, du directeur du district d'électricité et du gaz de Koléa, ainsi que de deux responsables du département des finances et des moyens, précise-t-on de mêmes sources. Des employés d'autres départements de la Direction de la distribution d'électricité et de gaz à Tipasa ont également été cités dans cette affaire qui traîne, faut-il le signaler, depuis des années dans les couloirs de la justice de Tipasa. Les chefs d’inculpation retenus contre les mis en cause sont : “dilapidation de deniers publics”, “abus de fonction”, “conflit d’intérêt et corruption dans l’octroi des marchés publics”, “octroi d’indus avantages”, indiquent nos sources. Notons que l’enquête a été ouverte sur instruction des instances judiciaires compétentes, sur une affaire de corruption à la Direction de la distribution d'électricité et de gaz, par la brigade économique de la sécurité de wilaya de Tipasa qui aura auditionné 47 personnes, entre cadres et employés d’exécution, avant d’inculper les personnes mises en cause.
 

RABAH KARECHE



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER