Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le programme additionnel compte 120 000 logements pour 2018

AADL : 7 159 unités distribuées en janvier prochain

©D. R.

Le début de la nouvelle année verra le versement de la 2e tranche pour l’AADL2 et pas moins de 32 771 souscripteurs devraient recevoir leur préaffectation à travers 25 wilayas.

En s’adressant aux directeurs du logement et aux autres cadres de son département, Abdelwahab Temmar, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a présenté, hier, un bilan chiffré tout en révélant ce qui devra être accompli en 2018 dans son secteur.
Il annoncera, à ce titre, un programme additionnel de 120 000 unités AADL réparties sur 34 wilayas (780 ha) qui a nécessité un budget de 300 milliards de dinars (3 milliards d’euros). Le début de la nouvelle année verra aussi la distribution de 7 159 logements dont plus de 4 500 à Alger, 32 771 souscripteurs recevront leur préaffectation à travers 25 wilayas ainsi que le versement de la 2e tranche pour l’AADL 2. Ils ont été, d’ailleurs, 66 061 à choisir leurs sites sur 78 187 lors de la dernière opération consacrée à 25 wilayas qui a eu lieu la première semaine de décembre.
Le ministre a évoqué aussi le relancement de 87 000 AADL pour atteindre un total de l’ordre de 470 000 unités qui seront achevées en 2019. “Cela répondra à toute la demande exprimée actuellement, portant ainsi le nombre de logements réalisés à 1 600 000”, a déclaré le ministre appelant à une nouvelle stratégie sectorielle et surtout une nouvelle vision dans l’acte de batir. Temmar rappellera, à l’occasion, que “depuis le début du quinquennat jusqu’au 30 novembre dernier, le secteur a enregistré 834 000 unités achevées, soit 52% du programme et 864 000 autres en cours de réalisation soit 53% et 193 000 dont les travaux n’ont pas encore commencé”. Il est question aussi de 132 000 unités lancées et 234 000 livrées et 38 450 qui accusent un retard dans 20 wilayas. Temmar parle aussi de réaliser “100 000 unités pour ce qui est de l’habitat rural” reconnaissant qu’“il existe un retard notamment dans le social pour ce qui est d’Alger”.     
 
Diversification de l’offre : 70 000 unités LPA prochainement lancées
En termes de diversification des formules, le ministre est revenu sur le Logement promotionnel aidé (LPA) et le logement locatif, prévus pour 2018, qui viendront, selon lui, “compléter l’offre et allégeront le Trésor public”. Il poursuivra : “Ce nouveau dispositif (LPA) nécessite une révision de la réglementation y afférente pour éviter les mêmes problèmes qui se sont déjà posés pour la formule LSP.” Temmar a expliqué que “les assiettes foncières autant que le financement ne posent aucun problème” et  reste convaincu que “tout repose sur les efforts de chacun” appelant les directeurs de logement “à travailler de concert avec les walis et leur communiquer les informations nécessaires et réelles pour avancer très vite dans les projets”. Il est question déjà de commencer avec 70 000 unités à partir de 2018. Le ministre a, par ailleurs,  insisté sur la nécessité de moderniser le secteur à travers, entre autres, son informatisation.
Il parlera alors de la possibilité d’obtenir le permis de construire à distance dans une première étape et de poursuivre avec les agréments et autres autorisations ainsi que les ordres de versement (dématérialisation des actes). En guise de recommandations, le ministre a plaidé pour la mise en place d’un fichier national des partenaires comme il a exigé de ne plus recourir à une liste restreinte de notaires ni de bureaux d’études et mettre fin à tout monopole.
Il annoncera la création d’un institut de formation qui assurera le recyclage du personnel du secteur (sous la houlette de la CNL).
M. Temmar a insisté, aussi, sur la gestion des sites, sur l’utilisation des matériaux locaux et à donner la préférence aux entreprises locales pour ce qui est des contrats. Au chapitre “nouvelles villes”, le ministre parlera d’une plus  grande autonomie qui sera donnée aux responsables. M. Temmar a également appelé à accélérer l’opération de recouvrement des charges (OPGI).

Nabila Saïdoun



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER