Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La direction générale de la radio est revenue sur sa décision

Arezki Azouz reste à Radio Tizi Ouzou


Le directeur de Radio Tizi Ouzou, Arezki Azouz, qui devait quitter son poste dans le cadre d’un mouvement décidé, avant-hier, par la Direction générale de la Radio nationale, est finalement maintenu à son poste, a-t-on appris de sources sûres. Selon nos sources, moins de 24h après cette décision de remplacement d’Arezki Azouz par le directeur de Radio Soummam, Mohamed Menouchi, la Direction générale de la Radio nationale a décidé de surseoir à ce mouvement qui devait concerner les directions des radios des trois wilayas de Kabylie, à savoir Tizi Ouzou, Béjaïa et Bouira.

Selon nos sources, les trois responsables auraient été informés tard dans la soirée de ce changement de ce gel de dernière minute alors que les cérémonies de passation de consignes étaient prévues pour hier mardi à 11h. Tout comme la décision de changement qui leur a été signifiée dans la matinée, celle de son annulation leur a été signifiée par téléphone dans la soirée d’avant-hier. 

Entre ces deux séquences, le personnel de Radio Tizi Ouzou n’est pas resté les bras croisés. À l’issue d’une assemblée tenue en urgence à l’appel de leur section syndicale, la quarantaine d’employés que compte la radio locale ont signé à l’unanimité une pétition pour réclamer le maintien de leur directeur. “Nous vous suggérons de bien vouloir revoir cette décision qui risque de nuire à l’esprit du groupe qui y travaille pour maintenir notre radio dans le rang des radios qui aspirent et visent le podium et de casser la bonne dynamique actuelle”, lit-on dans cette pétition dont une copie a été adressée à la mi-journée à la Direction générale de la radio. “Dans le souci de continuer l’énorme travail accompli au service de la Radio algérienne, nous tenons à exprimer nos réserves quant au changement opéré au niveau de notre station”, lit-on encore dans le texte de cette pétition. Leur appel a-t-il été entendu ? Une chose est sûre, le mouvement a été annulé.

 

 

 

 


S. LESLOUS



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER