Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Face à la crainte de la propagation du Coronavirus à Tizi Ouzou

Des villages optent pour l’isolement obligatoire

Des citoyens s’affairant à organiser le confinement. © K. Tighilt/Liberté

Face à la crise sanitaire due à la propagation du coronavirus, des comités de villages et des associations ont opté, dans la wilaya de Tizi Ouzou, pour un confinement obligatoire et total des habitants. Seuls les cas les plus urgents sont autorisés à quitter ou à entrer au village, ont affirmé plusieurs membres d’associations de différentes localités. Des mesures extrêmes, mais jugées nécessaires par les comités de différents villages qui ont même installé des barrages filtrants pour faire respecter les mesures de prévention et procéder au contrôle et à la désinfection de tous les véhicules entrants. C’est le cas notamment au village Taourirt Mokrane, dans la localité de Larbaâ Nath Irathène, où les villageois ont pris les choses en main en contrôlant, de jour comme de nuit, l’accès au village. “Entrer ou sortir du village est interdit par mesure de prévention sauf pour les cas exceptionnels. En cas d'urgence, veuillez appeler la Protection civile.

Les taxis seront refoulés et interdits de passer”, lit-on dans un appel adressé aux villageois, tout en leur expliquant que “ce confinement n'est nullement une atteinte à la liberté de se déplacer mais une mesure de précaution et de prévention”. Les mêmes mesures ont été adoptées dans d’autres villages de la daïra d’Aïn El-Hammam où, à l’initiative de l’association écologique “écoaourir”, les comités de villages d’Aourir, Tillilit, Tasga Melloul et Ighil Bougueni, ont décidé à l’unanimité, lors de réunions de leurs assemblées de village, de passer au confinement progressif des villageois depuis avant-hier. Dans ces villages, des barrages filtrants ont été instaurés à l’entrée de chacun d’eux. Les déplacements sans raison ont été également interdits.

“Des mesures de confinement obligatoire seront appliquées à toutes les personnes revenant d'autres villes ou de l’étranger”, lit-on dans un appel adressé à la population. “Uniquement les citoyens et citoyennes qui travaillent vont bénéficier du déplacement avec obligation de désinfection et éviter le contact physique avec leur entourage”, est-il encore expliqué dans le document. Au village Aït Hichem, relevant de la même daïra d’Aïn El-Hammam, le comité de village a exhorté les villageois au confinement total.
“Les enfants et les personnes âgées atteintes de maladies chroniques doivent rester à la maison.

Sortir uniquement en cas de besoin extrême”, a annoncé le comité de ce village précisant que pour “les personnes du village confinées dont la santé est fragile, ou vivant seules, ne pouvant pas sortir pour pourvoir à leurs besoins, le comité de village se chargera de les approvisionner en denrées alimentaires et en médicaments”. Dans la commune d’Illiltène, la même initiative a été prise par le comité du village Zoubga qui a interdit tout accès au village. À ce propos, une large banderole, où on pouvait lire “Village confiné. Accès interdit. Covid-19”, a été accrochée à l’entrée du village.
À noter que dans la wilaya de Tizi Ouzou cette mesure de confinement obligatoire a commencé à faire tache d’huile et à s’étendre à de nombreux autres villages. “Nous n’avons ni un État sur qui compter, ni des hôpitaux pour nous soigner, alors la population doit se protéger par elle-même” nous dira un membre d’un comité de village à ce sujet.

K. Tighilt


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER