Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad en a fait l’annonce

Dialogue social : la priorité du gouvernement

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad. © D.R

Le plan d’action auquel s’attelle l’Exécutif sera axé, essentiellement, sur le volet social. C’est l’annonce faite par le Premier ministre dans un entretien qu’il a accordé à l’APS. 

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a souligné que le plan d’action du gouvernement mettra en œuvre “des mesures pour prendre en charge les principales préoccupations et les différentes attentes des citoyens, en insistant plus particulièrement sur l'urgence du volet social”. Selon M. Djerad, ce choix de prioriser le volet social dans l’action de l’Exécutif est dicté par “le souhait du président de l’axer sur la concrétisation de l'ensemble des engagements de son programme, en insistant sur l'urgence du volet social”.

“Dans ce domaine, les objectifs sont multiples et visent l'amélioration des conditions de vie des citoyens, la préservation de leur pouvoir d'achat et la réalisation d'un programme ambitieux de logements”, a-t-il souligné. “Le gouvernement entend entamer une nouvelle ère basée sur le dialogue et la concertation avec l'ensemble des acteurs politiques, sociaux et économiques, dans un esprit de participation et de partenariat”, a précisé le Premier ministre, sans toutefois évoquer le volet politique, car M. Djerad a encore insisté sur le dialogue social, en invitant “les partenaires sociaux à prendre part aux échanges qui seront lancés incessamment par tous les secteurs d'activité”.

“Il reste entendu que la mise en route de cet immense projet nécessite des délais raisonnables pour sa mise en œuvre et un climat apaisé, empreint de sagesse et de grande lucidité”, a relevé M. Djerad dans une allusion à la situation que vit le pays, faite, principalement, de manifestations populaires hebdomadaires contre le système en place. Toujours dans le même ordre d’idées, M. Djerad a estimé que l’Éducation nationale “mérite une réelle prise en charge des difficultés du secteur dans son ensemble”. Le Premier ministre a souligné l'engagement du gouvernement à “faire preuve d'une écoute attentive aux aspirations sociales portées par les partenaires sociaux et à rétablir la confiance, en étant rassuré du degré de maturité dont ils ont fait preuve jusqu'à présent face à la situation vécue par notre pays”. M. Djerad a réitéré, par la même occasion, la disponibilité et l'engagement du gouvernement à “entreprendre une démarche commune, sereine et déterminée”.

À noter qu’Abdelmadjid Tebboune a réuni, pour son premier Conseil des ministres, l’Exécutif au début de la semaine en cours lors duquel les grandes lignes du plan d’action ont été présentées. Néanmoins, le dialogue politique, auquel il avait, pourtant, fait allusion durant la campagne électorale et le jour de son investiture, semble être élagué des priorités d’un gouvernement qui n’a pas les coudées franches pour agir, compte tenu de la mobilisation toujours intacte de la rue contre le système. 

 

 

 

 


Mohamed Mouloudj



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER