Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Ils viennent grossir les rangs de la contestation populaire

Grève et marches des syndicats de l’éducation


 “Devant la précipitation des événements et l’évolution de la situation du pays, les syndicats autonomes de l’éducation décident, après mûre réflexion, de rejoindre la protesta populaire sous la bannière syndicale et d’occuper la rue, dès aujourd’hui, entamant des marches et une grève à travers tout le territoire national, et ce, toute la journée”, lit-on dans le communiqué publié à l’issue d’une session extraordinaire des syndicats Unpef, Cnapeste, Snte, Snapest, Cela et Satef. Une action prévue depuis la semaine dernière et qui se veut mobilisatrice, à la hauteur des attentes du peuple que les syndicats autonomes de l’éducation ont porté aussi en participant aux marches précédentes contre le 5e mandat. Aujourd’hui, ils récidivent en procédant à la paralysie des écoles en soutenant que “les décisions contenues dans la lettre du président de la République qui annonce son renoncement à briguer un 5e mandat ne se hisse pas, dans le reste de ses aspects (lettre), au niveau des aspirations revendiquées par le mouvement de contestation populaire pacifique”. Aussi, le collectif des syndicats autonomes “refuse que les objectifs de la dynamique populaire soient récupérés ou ignorés, et nous appelons au respect de la souveraineté du peuple et de sa volonté”. Le collectif des syndicats insiste également sur le fait que “la contestation populaire doit être menée pacifiquement” estimant que “c’est là le meilleur moyen dont il faut user pour faire aboutir les revendications du peuple”.
Ce collectif appelle également à une transition. “Nous appelons à une période de transition avec de nouvelles figures qui auront l’assentiment populaire pour fonder l’Algérie nouvelle avec un nouveau régime”, conclut le document.

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER