Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Une procédure est engagée pour la fermeture des fast-foods incriminés

Intoxication alimentaire à Oran : les 198 victimes ont quitté l’hôpital

© D. R.

Les 198 victimes d’intoxication alimentaire à Oran ont quitté le CHU de cette ville hier après-midi, après avoir été prises en charge par les services de l’hôpital, a-t-on appris de la cellule de communication de cet établissement hospitalier, tandis qu’une procédure a été engagée, selon le directeur du commerce de la wilaya, pour la fermeture des deux fast-foods à l’origine de l’intoxication alimentaire qui a touché 198 personnes. Aucune victime n’a été gardée à l’hôpital, selon la même source. 

Le service des urgences médicales du CHUO a accueilli, dans la nuit de vendredi à samedi, les victimes d’intoxication alimentaire (âgées entre 4 et 80 ans) après avoir pris de légers repas dans deux fast-foods. Le chargé d’information au niveau du CHUO a indiqué que la plupart des victimes sont des familles composées de 2 à 4 membres et que les enfants atteints sont âgés de 4 à 16 ans.

Le restaurateur, propriétaire des deux fast-foods, risque de voir son commerce fermé pour une durée de un à six mois, a-t-on appris auprès de la Direction du commerce, qui attend les résultats des prélèvements effectués par la Direction locale de la santé et de la population (DSP) pour enclencher des poursuites judiciaires contre le restaurateur. 

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER