Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Elle a signé une convention avec Magh Assistance

La CNMA lance un service d’assistance médicale à domicile


La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA), Le Mutualiste et Magh Assistance ont signé, hier, une convention, pour le lancement d’une assistance médicale à domicile au profit des assurés des deux compagnies d’assurances. À travers ce partenariat, la CNMA et sa filiale Le Mutualiste, spécialisée dans les assurances de personnes, lanceront, dans les prochains jours, le produit Sahtek fi Darek. Le DG de la CNMA, Cherif Benhabiles, soutient que Sahtek fi Darek ne ressemble pas aux autres produits d’assurances classiques. Qualifié de “stratégique”, ce produit, a-t-il estimé, “apportera un certain bien-être à la population agricole rurale”. Sahtek fi Darek permettra aux assurés de la CNMA et de sa filiale Le Mutualiste de pouvoir bénéficier de prestations médicales à domicile, d’autant que, comme l’a relevé Cherif Benhabiles, “cette frange de la population est exclue de toute protection économique et sociale”. Plusieurs formules seront proposées aux agriculteurs, pour un tarif symbolique. “L’objectif pour nous n’est pas de gagner de l’argent”, a affirmé le DG de la CNMA. Cependant, Sahtek fi Darek peut constituer un produit d’appel pour inciter les agriculteurs à assurer leur culture et leur cheptel. Le président-directeur général de Magh Assistance, Hamoud Sid-Ahmed, explique que la convention vise à prodiguer une assistance médicale à domicile aux adhérents de la CNMA, les agriculteurs, les éleveurs et le monde rural en général. “La particularité de nos prestations réside dans le fait que c’est nous qui nous nous déplaçons vers le malade.” Selon Hamoud Sid-Ahmed, ce n’est qu’une première étape. L’objectif est de mettre en place un système de tiers payant où l’agriculteur ou l’éleveur n’aura plus, à terme, à avancer des frais.

M. R.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER