Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Tout en appelant à une grève et À une marche le 10 avril

La CSA refuse de travailler avec le nouveau gouvernement


Réunis hier à Alger, les treize syndicats autonomes issus de différents secteurs regroupés au sein de la Confédération des syndicats algériens ont exprimé une position forte et tranchée par rapport au nouveau staff de Bedoui, “compte tenu” disent-ils “de l’évolution de la situation politique en Algérie”.  

Ils déclarent : “Nous refusons toutes les décisions contenues dans  la lettre du Président datant du 14 mars dernier et tout ce qui en découle.”  Dans un communiqué diffusé, hier, par la Confédération, les syndicats annoncent “refuser de travailler avec le nouveau gouvernement conduit par Bedoui”. Les syndicats de la Confédération, (Unpef, Cnapeste, Snapest, Snpsp, SNTE, Snap, Cnii, Sntfp, Satef, Cela, Snvfap, Cnes, Sntma) ont mentionné, également, “refuser toute ingérence étrangère, d’où qu’elle vienne, dans les affaires internes au pays” et appellent “à poursuivre le hirak populaire pacifique et à y participer grandement”.
Les syndicats, qui se sont déjà prononcés en faveur de la protestation en observant des sit-in et en prenant part aux marches, campent sur leurs positions et affirment “l’attachement aux revendications du hirak populaire”.
Ils réclament ainsi “le changement avec de nouveaux représentants, crédibles, qui jouissent de l’assentiment du peuple pour mener la transition”. Aussi, la Confédération, qui appelle tous les travailleurs à la mobilisation pour appuyer et poursuivre la contestation, a donné rendez-vous, le 10 avril prochain, pour une journée de grève nationale accompagnée d’une marche à Alger. Elle terminera sa déclaration en rappelant un principe majeur qui est : “Nulle autre voix n’est supérieure à celle du peuple.” 


Nabila Saïdoun



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER