Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

45e vendredi de mobilisation populaire

« La primauté du civil sur le militaire »

Photo : Sihem BENMALEK

Les manifestants ont entamé ce vendredi leur 45e marche depuis la rue Didouche Mourad, à Alger.

La manifestation qui a débuté modestement peu avant midi a doublé de volume, à partir de 14h. Des milliers de manifestants déferlaient, en effet, sur la rue Didouche Mourad pour se diriger vers la place Audin et la Grande Poste. Les ruelles d’Alger vibraient aux cris de « Istiklal istiklal ! (Indépendance) » et « dégage, dégage ! ».

À l’occasion du 62 anniversaire de l’assassinat d’Abane Ramdane, les manifestants ont tenu à lui rendre un vibrant hommage, des centaines de portraits sont brandis par les manifestants, tout en scandant « Allah yerahmou, Abane Ramdane ».

En ce troisième vendredi après l’élection d’Abdelmadjid Tebounne à la présidence de la République, les manifestants ont une nouvelle fois, dénoncé « l’illégitimité du scrutin présidentiel », qui a été boycotté par la majorité du peuple. « Tebounne ne nous gouvernera pas », ont-ils également scandé en chœur.

À 15h30, une marée humaine affluait, comme à l’accoutumé, des quartiers populaires, notamment de la Casbah et Bab El Oued.

Les manifestants ont réitéré leurs revendications principales, à savoir « un État civil et non militaire » et « la libération de tous les détenus d’opinion ».

Sihem Benmalek


ARTICLES CONNEXES

  • [Vidéos] En dépit des arrestations et des violences policières
    Les étudiants en force au 52e mardi à Alger

    A la veille de l’anniversaire de l’an « I » du hirak, les étudiants ont manifesté par milliers dans le rue d’Alger, pour le 52e mardi consécutif, réclamant ainsi un changement profond du système.

  • 52e vendredi à Alger
    L’hommage de la rue au procureur adjoint Mohamed Belhadi

    Les algérois ont manifesté par milliers pour le 52e vendredi consécutif, appelant à un «changement profond du système», comme l’exprimaient les différentes pancartes et banderoles portées le long de la marche, dans les rues du centre de la capitale.

  • 51e manifestation populaire à Alger
    Le hirak maintient la pression

    Des milliers de manifestants ont investi le centre-ville d’Alger, ce vendredi, pour participer à la 51e marche consécutive contre le système.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER