Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Tizi Ouzou

La situation épidémiologique demeure inquiétante

© D. R.

Le déconfinement total de la wilaya de Tizi Ouzou, le 14 juin dernier, semble avoir été assimilé par la population locale et les autorités à une extinction définitive de l’épidémie du coronavirus dans la région. C’est en réalité les gestes barrières qui, jusqu’à un passé récent, étaient devenus naturels chez le citoyen, et les efforts de sensibilisation déployés durant de longs mois par les autorités sur le terrain qui sont en voie de disparition chaque jour un peu plus.

Il suffit, en effet, d’une tournée dans la ville chef-lieu de wilaya ou dans n’importe quel autre centre urbain ou village pour se rendre compte que ni le port du masque ni la distanciation sociale ne font partie de la vie quotidienne des citoyens. Du côté des autorités, même la communication et la sensibilisation autour de l’épidémie se sont estompées depuis le 14 juin dernier. 

Même les chiffres, qui, durant toute la période du confinement, servaient de baromètres et permettaient à la population de voir le danger en face et de réaliser la dangerosité de la situation, sont à présent entourés d’un black-out total. Un verrouillage qui n’est pas sans contribuer à tranquilliser les citoyens et à inciter au relâchement. Cependant, la situation épidémiologique semble continuer d’évoluer toujours au même rythme que durant la période de confinement.

Rien qu’avant-hier, dimanche, le bilan officiel diffusé par la commission nationale de suivi de l’épidémiologie a fait état de six nouveaux cas de contamination dans la wilaya de Tizi Ouzou. Des sources sanitaires locales nous ont confié que la wilaya continue d’enregistrer 5 à 7 nouveaux cas quotidiennement.

Pour mieux illustrer la situation, nos sources résument que durant la première semaine qui a suivi le déconfinement total, soit du 14 au 19 juin, 37 nouveaux cas ont été enregistrés, et durant la seconde semaine du 20 au 26 juin, 43 personnes ont été testées positives au Covid-19. Des chiffres semblables à ceux présentés comme étant des pics dans le bulletin épidémiologique n°4 publié par la Direction de la santé de Tizi Ouzou.

En effet, selon ce bulletin, l’évolution des cas positifs par semaine depuis mars jusqu’au 14 juin a été marquée par deux pics dont le premier a été enregistré durant la 5e semaine du début de l’épidémie avec une quarantaine de cas, et le second durant la 13e semaine avec 35 cas.

Avec une telle évolution, tous les spécialistes de la santé à Tizi Ouzou s’accordent à dire que “s’il est vrai qu’au niveau national, la wilaya de Tizi Ouzou se maintient toujours au 19e rang, sa situation épidémiologique demeure encore inquiétante”, et ce, notamment, précise une de nos sources, dans certains grands centres urbains comme la ville chef-lieu de wilaya, Draâ Ben-Khedda,

Azazga et Larbâa Nath Irathen qui sont devenus à présent les principaux foyers de l’épidémie. Certaines de nos sources sanitaires déplorent qu’après le déconfinement, le personnel médical soit abandonné seul au front de la lutte au moment où l’épuisement commence à se faire sentir. 

 

Samir LESLOUS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER