Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La décision est prise dans la wilaya de Skikda

L'ancien hôpital réservé aux cas contaminés


L'établissement  public  hospitalier  des  Frères  Saâd-Guermeche, l'ancien hôpital,  situé  sur  les  hauteurs  de  la  ville  de  Skikda,  a  été  réservé exclusivement à la lutte contre le coronavirus.

Tous les services de cet hôpital de médecine générale et spécialisée, ont été transférés  vers  l'établissement   hospitalier  Bouhara-Abderrezak,  situé  à l'entrée ouest de la ville. 

Cette décision a été fortement appréciée  par la population  de  cette  wilaya, compte tenu de la dangerosité de la situation actuelle et  de  la propagation inquiétante de cette pandémie à l'échelle mondiale.

C'est une mesure préventive qui exprime une volonté de lutter contre ce virus par l'anticipation en préparant les structures  d'accueil  pour faire  face  à  une éventuelle arrivée massive de  malades  comme  cela  se  fait  dans  les pays européens.  Cet hôpital  n'avait  jusque-là aménagé  que  le  service infectieux pour n’accueillir que les cas confirmés de coronavirus. 

Après la sortie d'un malade guéri  du  Covid-19 jeudi  dernier, le  nombre  des cas confirmés mis en quarantaine dans cet  hôpital  est réduit  à  5  personnes qui sont, selon des sources hospitalières, en bonne santé et en fin de période de quarantaine.

Il va sans dire que cette mesure inquiète aussi la population qui explique que cette épidémie est toujours loin du pic. À signaler aussi que la centaine de personnes  rentrée  de  Tunisie  et  qui  se  trouve  en  quarantaine à l'hôtel Essalem,  près  de  l'ancien  hôpital,  est  en  bonne  santé  et  aucun   cas symptomatique n'a été signalé.
 

A. BOUKARINE

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER