Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Commerce

Le syndicat campe sur ses positions


Le Syndicat national des travailleurs du commerce (SNTC) réitère ses revendications pour améliorer les conditions socioprofessionnelles des agents. Au cours d’une réunion tenue il y a quelques jours, le SNTC a pris acte de l’ouverture du dialogue pour laquelle s’est engagé le ministère. Dans un communiqué, le syndicat annonce que la commission partiaire mixte a commencé son travail notamment dans son volet lié au projet de loi fondamentale. Le SNTC a émis des réserves quant à la copie proposée par la tutelle à ce propos. Pour les syndicalistes, cette proposition ne répond pas aux aspirations des employés. Ils demandent, dans ce cadre, d’associer les cadres du secteur, afin d’enrichir ce texte. Dans le même temps, le SNTC maintient sa version suggérée le 25 décembre 2018. “Concernant, le système compensatoire, le ministère a affirmé que le dossier est au niveau des services du Premier ministère”, est-il mentionné dans le communiqué. 

Abordant le point relatif à l'indemnité forfaitaire des revenus communs (IFRC), le syndicat, reprenant la réponse du ministère, souligne que le dossier est pris en charge par le groupe de travail composé de représentants des ministères du Commerce, de la Justice et des Finances, installé au Premier ministère. Le SNTC revendique, également, la promotion des travailleurs ayant une expérience professionnelle de 10 ans. Par ailleurs, dans le cas où la tutelle ne satisferait pas les revendications des employés, le SNTC n’écarte pas un autre recours à des actions de protestation dont des grèves et des sit-in.
 

B. K.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER