A la une / Actualité

47e mardi à Alger

Les étudiants réclament une assemblée constituante

Photo : Sihem BENMALEK

Les étudiants étaient très nombreux ce mardi dans la rue, pour la 47e semaine consécutive, pour réclamer un changement radical et le départ de tout le système.

Peu avant 11h, les étudiants ont entamé leur marche, accompagnés de nombreux citoyens, depuis la Place des Martyrs, réclamant principalement la libération du reste des détenus, notamment la jeune étudiante Nour el Houda incarcérée à Tlemcen, « Nour El Houda la liberté est proche » ont-ils scandé.

Au cours de la manifestation, qui s’est déroulée sous un dispositif  sécuritaire important, les manifestants ont  rythmé leur marche en exigeant  «  la liberté d’expression »,  «  une vraie démocratie » et « un état de droit », par des slogans.

Des pancartes et des banderoles, minutieusement confectionnés,  ont été arborées par les manifestants, et sur lesquelles  on pouvait lire, « Transition démocratique négociée » « Dissolution des deux chambres du Parlement, organisation des élections législatives et locales anticipées », « Concrétisation de l’ouverture politique et médiatique », « La séparation des pouvoirs ».

Avant de commencer à se disperser vers 13h, les étudiants ont, pour cette 47e marche, promis de rester déterminés pour continuer la mobilisation qu’ils mènent depuis le 22 février jusqu’à la concrétisation de leurs aspirations.

Kenza Sifi