Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

AÏN TéMOUCHENT

Les minoteries autorisées à vendre la farine directement au citoyen

© D.R.

Afin de mettre fin à la spéculation sur les prix des produits de large consommation en cette période de crise que traverse le monde entier, un arrêté de wilaya vient d’être diffusé autorisant la commercialisation de la farine directement au consommateur par les minoteries tout en maintenant les prix d’usine. Cet arrêté concerne l’ensemble des minoteries, à l’instar de celle d’El-Hammamet et d’Aïn El-Arba.

À ce titre, le propriétaire de cette minoterie a indiqué qu’une décision vient d’être prise pour mettre fin aux spéculateurs des prix de produits de large consommation. L’arrêté de wilaya été adressé jeudi dernier par le biais de la Direction du commerce à toutes les minoteries de la wilaya pour leur permettre de vendre le sac de farine de différents poids (10 kg, 25 kg et 50 kg) directement de l’usine au citoyen sans l’intervention d’un intermédiaire qu’il soit de gros ou de demi-gros.

L’opération débutera dès aujourd’hui sachant que les 11 minoteries ouvriront leurs portes aux citoyens à travers des points de ventes créés dans différentes zones d’activité où se trouvent implantées leurs usines pour leur permettre de s’approvisionner en farine au prix d’usine et sans grande difficulté, et ce, de 8h à 16h durant toute la semaine.

Cette décision a été prise en commun accord entre les propriétaires des minoteries et la Direction du commerce de la wilaya d’Aïn Témouchent, et qui a été entérinée par les services de la wilaya pour couper l’herbe sous les pieds des spéculateurs et des commerçants véreux qui profitent de ces moments pour déplumer les petites bourses.

Cette initiative entre dans le cadre des valeurs de solidarité que connaît le peuple algérien en ce genre de circonstance et face au phénomène de la spéculation, qui a touché la majorité des produits de large consommation dans les marchés, et engendré par la propagation du coronavirus qui a obligé les citoyens à se confiner chez eux.

 

M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER