Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Importation des collections SKD

LG Algérie obtient sa licence


L’horizon s’éclaircit pour LG Algérie qui, à l’issue d’“âpres” négociations avec le gouvernement, a réussi à décrocher le précieux sésame, l’importation de ses produits et collections SKD, nécessaires pour le fonctionnement de ses ateliers en Algérie. La modification apportée par le gouvernement à la politique du CKD-SKD a mis en danger nombre d’entreprises investies dans ce créneau, plus particulièrement les marques dont le taux d’intégration est infime, ne permettant pas leur affranchissement de l’importation des intrants.

Les responsables de la marque sud-coréenne en Algérie ont annoncé hier, lors d’une conférence de presse tenue à Alger, avoir réussi à négocier leur licence d’importation qui permettrait à LG de se maintenir en Algérie et de maintenir leur marché algérien des téléviseurs, “certes spécial et extrêmement difficile, mais dont le potentiel est important”. Selon Daeyun Lee, chef de la division Home Entertainment à LG Electronics Algérie, même si le dialogue avec les institutions algériennes a pris du temps, conséquemment aux changements intervenus dans les ministères, la licence d’importation obtenue “permettra à LG d’accélérer dans ses investissements en Algérie, le seul pays de la région qui produit des téléviseurs OLED, exception faite de la Turquie”.

Libérée des contraintes à l’importation, la marque sud-coréenne entend introduire plusieurs modèles en Algérie. LG lancera dès 2020 sa gamme de téléviseurs dotés d’intelligence artificielle qui interagit avec l’utilisateur. Il s’agit plus précisément des modèles Full HD, le segment UHD, le segment NanoCell, ainsi que des modèles OLED. Les prix de cette nouvelle gamme varieront, quant à eux, entre 29 990 et 2 500 000 DA. Avec cette nouvelle gamme de téléviseurs à base d’intelligence artificielle, LG compte sortir du mouvement baissier de ses résultats constaté durant 2018 et l’actuel exercice.

Le dernier exercice s’est soldé par une baisse de -4% des ventes, due essentiellement à l’introduction de la taxe énergétique, alors que les prévisions de fin d’année 2019 tablent sur un plongeon de -14% que les responsables de LG Algérie imputent à l’introduction des licences d’importation et à la hausse des prix. La marque sud-coréenne entend faire un bond de 7% en 2020, aussi bien en quantité qu’en valeur. Pour réussir son ambition, LG Algérie entend mettre le paquet sur les modèles FHD, UHD, OLED et NanoCell. LG Algérie compte aussi sur l’aboutissement de ses conciliabules avec la maison-mère, les banques et les assureurs afin de répondre aux nouvelles exigences du gouvernement algérien liées à l’encadrement des opérations du commerce extérieur, dont le recours au différé de paiement de neuf mois.  

 

Ali T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER