Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

atteinte à la mémoire d’Abane Ramdane

L’ONM exige l’application de la loi

© D.R.

Les attaques de Rabah Drif, ex-directeur de la culture de M’sila, contre Abane Ramdane continuent de susciter des réactions de dénonciation, même si l’auteur est sous mandat de dépôt depuis avant-hier. Cette fois, c’est l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) qui a réagi aux propos de Rabah Drif dans un communiqué intitulé “De la nécessité dans l’application de la loi”. L’ONM souligne que “les citoyens comme les moudjahidine ont suivi avec étonnement et colère le recours du directeur de la culture de M’sila aux réseaux sociaux pour attenter à l’un des symboles de la Révolution, le martyr Abane Ramdane”. L’ONM rappelle que Rabah Drif a qualifié Abane “de traître” et que le Congrès de la Soummam “n’est pas un fait historique dans le processus révolutionnaire, mais un coup d’État contre les constantes du peuple algérien”. Se disant consciente du danger que pourront provoquer les propos tenus par Rabah Drif, l’Organisation considère qu’une telle attaque “est une atteinte à la sécurité et à l’unité nationales”. Elle considère également que partant de son rôle de glorification des sacrifices de nos martyrs et de fidélité aux symboles de la nation, “nous exigeons l’application stricte de la loi” contre “ce précédent dangereux”. L’ONM appelle ainsi à l’application de la Constitution dans sa disposition liée à la protection des symboles de la nation et les articles de la loi sur le chahid et le moudjahid. L’Organisation ajoute que “toute souplesse dans le traitement de ce genre de dérapage ouvrira la voie aux sournois et hypocrites de tout acabit pour qu’ils crachent leur haine et surtout leur venin dans cette conjoncture sensible que traverse le pays”. Le communiqué a mis en garde, par ailleurs, contre toute manipulation de la part “de parties internes ou externes hostiles à notre pays”. En outre, l’ONM a appelé les citoyens ainsi que tous les responsables “à rester vigilants et à assumer, chacun à son niveau, leurs responsabilités”.
 

Mohamed Mouloudj



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER