Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Asphyxie financière de l'ADE de Tamanrasset

Plus de 100 milliards de créances à recouvrer


Les créances de l’Algérienne des eaux (ADE), détenues auprès de ses clients dans toute la wilaya de Tamanrasset s’élèvent à plus de 100 milliards de centimes, a-t-on appris, avant-hier, du département commercial du centre de Tamanrasset.
À elle seule, la commune de Tamanrasset, qui compte quelque 24 662 abonnés en 2018 contre 24 358 en 2017, détient la moitié des créances impayées, soit plus de 50 milliards de centimes, ajoute-t-on de même source. Au bord d’une sérieuse asphyxie financière, la direction du centre ADE de Tamanrasset a pris l’initiative d’organiser, lundi,  une rencontre avec les représentants de quartiers pour en finir avec cette situation problématique et, du coup, comprendre le comportement des clients indélicats. Présidée par le directeur de l’unité ADE, Djamel Maârif, la rencontre a permis ainsi aux présidents d’associations de quartiers de soulever leurs préoccupations et d’évoquer le phénomène du gaspillage d’eau qui a pris des proportions alarmantes, notamment depuis la mise en service, en 2011, du mégaprojet de transfert d’eau potable d’In Salah à Tamanrasset sur 750 km. Le bal a été ouvert par le représentant du quartier Tahaggart Est 2, Abdelhamid, en égrenant le chapelet des souffrances des habitants non raccordés au nouveau réseau d’alimentation en eau potable.
Le problème concerne particulièrement les nouvelles extensions non prévues par l’entreprise chargée de la réhabilitation du réseau de distribution lancée dans la commune de Tamanrasset, a-t-il précisé. En la désignant du doigt, l’intervenant a fait porter le chapeau à l’ADE quant aux raccordements anarchiques et aux branchements non conformes. Pour sa part, le représentant du quartier Adriane 1028-Logements, Ahmed Melloul a évoqué le manque de coordination entre les différentes entreprises intervenant sur le réseau et le bricolage constaté dans la réalisation et la mise en place des vannes d’arrêt et des bouches à clé.
Melloul a parlé aussi des retards accusés dans la livraison des factures de consommation, ainsi que de la perturbation dans l’alimentation en eau potable. “Avant d’entreprendre une quelconque mesure à l’encontre des abonnés, il faut d’abord penser à réorganiser le fonctionnement de l’entreprise et travailler en collaboration avec les administrations concernées. Le citoyen à Tamanrasset est victime d’un dysfonctionnement général. Il ne peut aucunement payer les dettes dont il n’est pas responsable. L’ADE doit assumer ses erreurs et s’engager à résoudre ce problème en prenant en considération la situation sociale des clients endettés”, a-t-il martelé. En réponse aux préoccupations soulevées, le directeur de l’unité a tenu à rappeler que l’ADE est chargée de l’exploitation du réseau et non des travaux de raccordement. Il a invité les présents à se mettre à contribution pour sensibiliser contre les actes de vandalisme sur le réseau de distribution et les compteurs avant de faire part des difficultés liées, entre autres, à l’exclusion de l’entreprise dans le choix de terrains et la concession des poches foncières traversées par le réseau d’AEP.
Il faut savoir que le projet de réhabilitation des réseaux primaire et secondaire d’Aep lancé dans la ville de l'Ahaggar porte sur la réalisation de 10 370 km d’adductions et 452 912,18 mètres linéaires de conduites dans 7 secteurs. Rien que pour l’année 2018, 754 nouveaux branchements ont été réalisés.


RABAH KARECHE



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER