A la une / Actualité

Auto

Renault-Algérie produira 75 000 véhicules en 2020

© D. R.

Après des discussions approfondies avec les pouvoirs publics, à leur tête le ministère de l’Industrie et des Mines, Renault-Algérie Production d’Oued Tlélat, Oran, a eu le feu vert pour reprendre son activité avec un objectif de montage de 75 000 véhicules en 2020. En effet, des travaux d’extension de la chaîne sont en cours au grand soulagement des salariés que les rumeurs d’un éventuel chômage technique n’avaient pas manqué d’alarmer.

Le constructeur français semble décidé à transformer l’usine de montage d’automobile d’Oued Tlélat en un fleuron de la production de nouvelles gammes de véhicules, à atteindre une intégration de la main-d’œuvre locale de l’ordre de 42% et à renforcer son réseau de sous-traitance. Après la commercialisation en 2012 de la Clio 4, qui semble avoir donné satisfaction, Renault-Algérie Production s'apprêterait à produire l’année prochaine la Clio 5, selon des indiscrétions.

Du coup, ce mois de novembre devrait être consacré à la formation du personnel et, peut-être, à de nouveaux recrutements pour atteindre l’objectif fixé. Rappelons qu’il y a quelques semaines, un audit avait été réalisé par des experts de la marque  et des mesures avaient été prises pour une meilleure gestion et une organisation optimale. Reste l’énigme de l’inutilisation de la totalité de la superficie de 156 ha octroyée par l’État, l’usine se contentant depuis 2005 d’exploiter 17 ha de l’ancienne usine Sonitex, après un désamiantage et des travaux de conformité.

 

NOUREDDINE BENABBOU