A la une / Actualité

Affaire Tahkout

Sellal défend Tahkout

Abordant l’affaire Tahkout qualifiée de “fièvre inutile”, le Premier ministre Abdelmalek Sellal a emboîté le pas hier à El-Oued à la commission d’enquête qui a inspecté l’usine Hyundai à Tiaret. “Il a respecté les dispositions du cahier des charges. Il importe de 25 à 30 000 pièces de rechange. Pour la deuxième année du SKD, il va produire en Algérie de la pièce de rechange et pour la 3e année, il va devoir exporter des véhicules.” En prenant la défense de Mahieddine Tahkout qu’il n’a, du reste, pas cité, Sellal dit craindre que le secteur automobile devienne à son tour “surcapacitaire” en Algérie, à l’image, par exemple, des minoteries.


M.-C. L.