Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La capitale de l’Ahaggar s’est déterminée

Tamanrasset dit non à la continuité


Le vent du changement a soufflé, hier, sur l’Ahaggar où l’on a enregistré une imposante marche que l’histoire retiendra à jamais. Après avoir manqué l’appel du 22 février, les Tamanrassetis ont bien choisi leur manière de se rattraper en répondant présent à l’appel à manifester contre “le mandat de la honte” du Président sortant. Plusieurs centaines de personnes sont ainsi sorties dans la rue pour dénoncer le 5e mandat et exiger le départ du système. Quadrillée par un dispositif de sécurité pour éviter d’éventuels dérapages, la manifestation, en grande partie formée de jeunes venus des quatre coins de l’Ahaggar, s’est déroulée dans le calme et la sérénité. La procession s’est ébranlée aux environs de 15h du siège de l’APC de Tamanrasset où s’étaient rassemblés plusieurs dizaines de manifestants scandant des slogans hostiles au pouvoir en place. Les protestataires ont exprimé leur soif de justice et de changement, mais aussi leur profonde haine envers les responsables du chaos et de la situation de crise dans laquelle s’enlise le pays. “Tan N’kouzet Temenda, war Teli Tansemousset” (le 4e mandat tire à sa fin, il n’y en aura pas de 5e). Ce message, on ne peut plus clair, sonne comme une réponse aux provocations de la direction de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika. Plusieurs écriteaux et banderoles ont été brandis sur lesquels on pouvait lire tous les messages en défaveur de “la continuité du pourrissement et du pillage”.


RABAH KARECHE

Publié dans : MANIFESTATION 1IER MARS

ARTICLES CONNEXES

  • Manifestations contre le 5e mandat
    Des milliers de personnes dans les rues de Tizi Ouzou

    Une marée humaine se forme devant l’entrée de la wilaya avant de se disperser dans le calme quelques dizaines de minutes plus tard.

  • La manifestation a drainé plus 100 000 personnes
    Déferlante humaine à Bouira

    La seconde marche contre le 5e mandat pour l’actuel chef de l’État et pour exiger le départ du système a connu une importante mobilisation populaire dans la wilaya de Bouira

  • Des marches ont eu lieu dans plusieurs localités
    Mobilisation maintenue à Boumerdès

    Encore une fois, les citoyens de tout bord ont exprimé leur rejet du cinquième mandat et sont sortis hier vendredi dans différentes villes de la wilaya de Boumerdès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER