Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Les initiatives se multiplient dans la wilaya

Tizi Ouzou : des CFPA au secours des structures sanitaires

© D. R.

Avec  l’apparition  des  premiers  cas  de  coronavirus  à  Ath  Bouadou,  aux Ouadhias,  à  Boghni et à Draâ El-Mizan, les initiatives se multiplient à travers les villages et les villes pour venir en aide au personnel soignant exerçant dans les structures locales de santé publique. 

Depuis jeudi dernier, les directeurs des CFPA Krim-Saïd de Draâ El-Mizan et de Tizi Ghennif ont ouvert leurs ateliers de confection à leurs personnels en vue de fabriquer des bavettes en tissu au profit des structures sanitaires de la région. “Nous avons déjà remis un quota de 300 bavettes à l'hôpital Krim-Belkacem, et 250 autres seront mises à la disposition de l'EPSP de Boghni.

Nous sommes disponibles à aider ces structures selon les moyens dont nous disposons”, nous dira Youcef Terkmani, directeur du CFPA de Tizi Ghennif. Au CFPA de Draâ El-Mizan, 300 bavettes sont déjà prêtes et seront offertes à l'hôpital. “D'ici jeudi, nous aurons au total plus de 500 autres bavettes que nous distribuerons à l’hôpital Krim-Belkacem et à l'EPSP de Boghni”, a expliqué une source proche de ce CFPA.

“Depuis hier, nous recevons  également gratuitement  des  repas  préparés  à l'école privée de formation paramédicale Sihati, grâce à  la  contribution de son  propriétaire  et  des bienfaiteurs de la région, le chef de daïra de Draâ El-Mizan  et  le  P/APC. Il  faut  aussi  noter  que  des  chambres  de cette  école sont mises à la disposition de notre personnel”, a déclaré Lounès Bounous, le directeur de l'EPH de Draâ El-Mizan.

Dans la région de Larbâa Nath Irathen, c’est  une unité de fabrication textile qui s’est reconvertie depuis quelques jours à la confection de bavettes et autres blouses au profit des structures locales de santé, a-t-on appris.  Ces initiatives d’aide et de solidarité ne se limitent pas aux seules structures de santé.

Dans la commune d’Aïn Zaouïa entre autres, les représentants du comité de village ont même  improvisé  un  petit  marché  de  fruits  et  légumes  où les villageois pourront s'approvisionner pour éviter tout déplacement, alors qu’à l'agence postale de Tizi Ghennif, ce sont les secouristes du comité local du Croissant-Rouge algérien qui ont pris l’initiative de réguler les files d'attente devant les guichets. “Nous sommes sur le terrain depuis maintenant six jours. 

Après  avoir  désinfecté  tous  les  quartiers  de la  ville  et  les  institutions étatiques en collaboration avec l'APC, la Protection civile et les  agents de  la  sûreté de daïra, nous avons placé une équipe de secouristes à  l'agence  postale et une autre à la polyclinique où nous avons même initié un poste de contrôle des malades atteints de grippe juste à l'entrée de la polyclinique de Boghni”, a déclaré Nouredine Yahia, président de ce comité. 

L’APC de Tizi Ghennif a mis un bus pour le transport du personnel médical et paramédical de sa commune et de toute la daïra vers l'hôpital de Draâ El-Mizan. 
 

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER