Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Il est rentré de France le 14 mars

Un homme contaminé à Sétif

© Archives.

L’établissement public hospitalier Aouamri-Saïd de Bougâa a enregistré, jeudi, le premier cas de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) dans la wilaya de Sétif, a-t-on appris de sources sanitaires. Il s’agit d’un sujet de 75 ans rentré de France le 14 mars, via l’aéroport Houari-Boumediene d’Alger, et qui a rallié la commune de Béni Oucine relevant de la daïra de Bougâa, à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Sétif. Selon nos sources, le patient a subi un prélèvement trois jours après son arrivée et a été mis en isolement dans ledit établissement hospitalier.

Les  résultats  des  analyses  envoyés, mercredi, par  l’Institut  Pasteur, ont confirmé sa contamination, et les services sanitaires ont, dans le cadre de l’enquête épidémiologique aussitôt ouverte par la Direction de la santé et de la population, émis plusieurs appels à la famille et aux proches du sujet pour se présenter à la structure de santé publique la plus proche de leur domicile.

Par ailleurs, nous avons appris que plusieurs autres personnes suspectées d’être contaminées par le coronavirus ont été placées en isolement jeudi et mercredi. Il s’agit d’une personne habitant la cité El-Hidhab qui a été rapidement évacuée de la polyclinique El-Hidhab vers le CHU Sâadna-Abdennour à 16h. La deuxième personne a été transférée de la polyclinique Hamdi-Chérif de la cité Bizar dans la matinée de jeudi.

Sur  un  autre  volet,  hormis  les  capacités  d’accueil  pour  le  confinement sanitaire, les autorités n’ont rien divulgué sur les capacités d’hospitalisation et la disponibilité de lits de réanimation, dont le nombre serait très dérisoire par rapport au nombre d’habitants de la wilaya. 
 

FAOUZI SENOUSSAOUI

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER