Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Opportunités d’affaires en Russie

Un potentiel à l’export inexploité


Une trentaine d’opérateurs économiques algériens prendront part au 28e salon World Food de Moscou en Russie prévu du 24 au 27 septembre en cours. Environ 22 entreprises qui relèvent de l’agriculture et 9 autres activant dans le secteur de l’agroalimentaire étaleront leurs produits lors de cette manifestation sur une superficie de 600 m2. Les chefs d’entreprise participeront également au conseil d’affaires algéro-russe programmé à cette occasion. Il faut dire que les deux États aspirent à consolider leurs relations bilatérales. Voulant diversifier les sources de leurs importations, les Russes affichent une ferme volonté de renforcer leur partenariat avec l’Algérie. Les hommes d’affaires algériens doivent saisir cette opportunité pour réaliser un business intéressant avec ce pays. Il est recensé en effet un réel potentiel à l’export pour les producteurs algériens. Des niches de marché pour les fruits et légumes tels que les dattes, les pêches, le melon, la pastèque, la tomate, ou encore l’huile d’olive, l’oignon, l’ail… existent bel et bien en Russie. Mieux, les prix fixés pour l’exportation de ces produits demeurent compétitifs en comparaison avec ceux pratiqués sur le marché russe. Une chose est certaine, des opérateurs algériens se sont d’ores et déjà frayé un chemin vers cet espace commercial, puisqu’il a été exporté pour une valeur de 10,5 millions de dollars dont 7 millions de dollars réalisés uniquement avec les dattes en 2018. Concernant le secteur industriel, est-il souligné lors d’une rencontre sur les opportunités d’affaires algéro-russes, organisée hier au siège d’Algex, la valeur globale des marchandises exportées est évaluée à 1,4 million de dollars. En revanche, la Russie a exporté vers l’Algérie pour 2,5 milliards de dollars en moyenne entre 2014 et 2018. C’est dire le déficit commercial que subit notre pays dans ses échanges avec la Russie. 
 

B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER