Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Célébration de la journée mondiale du diabète à l’Hôpital de Boghni

Une campagne de sensibilisation destinée au grand public


L’Établissement public hospitalier (EPH) de Boghni, à 35 km au sud de Tizi Ouzou, a concocté un riche programme à l'occasion de la Journée mondiale du diabète célébrée avant-hier à l'ex-école paramédicale de la ville.
C'est le directeur de l'hôpital qui a inauguré cette journée en déclarant que “cette maladie gagne de plus en plus de terrain et c'est grâce à la prévention, au dépistage et à la sensibilisation qu'elle pourrait être freinée”.
D'ailleurs, les organisateurs ont exposé des appareils de contrôle de glycémie, notamment des glucomètres, et affiché des tableaux d'évolution de cette pathologie dans le monde et dans notre pays. Cette exposition était animée par Rachid Berkane de l'association humanitaire Tagmats fondée par le regretté militant Ali Zamoum. Mais, sans doute, c'est l'affluence des citoyens à la salle de dépistage abritée par l'ex-école paramédicale à proximité du siège de la banque du sang qui a attiré l'attention de plus d'un observateur. En effet, des dizaines de personnes se sont portées volontaires pour le dépistage.“C'est la première fois qu'un nombre de personnes aussi important afflue dans nos locaux à l'occasion d'un événement de ce genre. Cela signifie que ce type de rendez-vous a un grand impact sur la population de toute la région”, nous dira un membre de la commission chargée de cette action de dépistage coordonnée par le Dr M. Oudni, médecin généraliste dans cet EPH. Dans l'après-midi, trois communications ont été retenues par les organisateurs. Tout d'abord, le Dr M. Sadat, chef de service de prévention et d'épidémiologie de l'hôpital, a fait un exposé sur les “généralités du diabète” devant une assistance nombreuse, puis ce fut au tour du Dr Delleci, spécialiste en médecine interne, d’intervenir pour évoquer “les complications du diabète” et, enfin, le Dr Bouteldja, spécialiste en pédiatrie, qui a traité de “la diététique chez l'enfant diabétique”. Il faut dire que ces interventions ont été suivies par un grand public eu égard à leur importance.
D'ailleurs, le débat qui a suivi a été très animé, ce qui a contraint les organisateurs à prolonger la séance de l'après-midi. À la clôture, tous les organisateurs ont considéré que cette journée avait largement atteint ses objectifs.

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER