Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

L’application mobile permet de choisir un itinéraire et d’en fixer le prix

“Yassir” : se déplacer en un simple clic

La nouvelle technologie simplifie de plus en plus la vie du citoyen. ©D. R.

Le réseau est ouvert à toute personne solvable (casier judiciaire vierge) disposant d’un véhicule de moins de dix ans.

Les nouvelles technologies n’ont pas fini de bousculer notre quotidien à travers des solutions technologiques qui viennent, fort heureusement pour certaines, nous simplifier la vie. “Yassir” en fait justement partie et ne manquera pas de faire parler de lui, puisqu’il s’agit d’un service de transport qui vient simplifier nos déplacements en permettant aux clients de choisir un itinéraire (point A - point B) en affichant le prix et la durée du voyage. La demande est ensuite immédiatement transmise au chauffeur le plus proche du client avec l’indication du chemin le moins encombré pour se rendre à la destination souhaitée. Mais quelle différence alors avec une société de taxi classique ? “Beaucoup”, répond El-Mahdi Yettou,
P-DG membre fondateur de la plateforme “Yassir”, et c’est vraiment le cas. Lors d’un point de presse organisé hier à l’hôtel El-Aurassi, la présentation presse a révélé une application mobile développée entièrement par une équipe jeune diplômée de Polytech et qui a poursuivi un cursus universitaire et académique à l’étranger dont les États-Unis (Californie). Un cocktail de génie qui a donné lieu à une application mobile qu’on peut utiliser avec son smartphone avec tout ce que cela suppose comme avantages de mobilité. Gratuitement téléchargeable sur Android et iOS via Google Play et Apple store, l’application en question baptisée “Yassir” permet à toute  personne de demander un chauffeur et de se déplacer en toute sécurité et confort. Opérationnel depuis septembre dernier, le service tend à être développé davantage dans les mois qui viennent avec un service VIP et un système de facturation. Le paiement pour le moment se fait cash après chaque course réalisée par tous ceux qui veulent rejoindre l’équipe. Toute personne solvable (casier judicaire vierge) disposant d’un véhicule qui ne dépasse pas dix années peut alors s’engager avec “Yassir” (contrat) qui touche 25% du gain et s’acquitte des charges sociales. Bien entendu, le réseau inclura tous les particuliers sans exclure les chauffeurs de taxi en optant pour les heures de travail souhaitées avec beaucoup de flexibilité, permettant ainsi d’encadrer des activités de transport illégales (clandestin). Les initiateurs de “Yassir”, qui se sont beaucoup inspirés du service “Uber”, souhaitent “accompagner les efforts déjà fournis par l’État dans le domaine des transports, mais aussi dans le domaine des télécoms en développement des applications et des services qui correspondent aux besoins des Algeriens et enrichissent les contenus technologiques”. Ils aspirent à intégrer 100 000 chauffeurs d’ici à deux ans servant 3 millions de clients en étant présents dans les 48 wilayas du pays.

Nabila Saïdoun



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER