Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Bouira

16 nouvelles stations-services pour diminuer les files d’attente

Projet de modernisation de 140 stations-services à travers le pays. © D.R.

Deux stations seront implantées aux abords de la ville de Bouira, deux dans la commune de Bechloul, deux autres à Kadiria. Le reste sera réalisé dans la région ouest et sud de la wilaya.

Dans le but d’alléger le temps d’attente des automobilistes devant les pompes et vu la forte demande en carburant, Naftal a décidé de réaliser 16 autres stations-services dans différentes régions de la wilaya. Car les 26 stations-services opérationnelles n’arrivent pas à mettre fin aux files interminables des usagers de la route. Selon les services concernés, 2 stations seront implantées aux abords de la ville de Bouira, 2 dans la commune de Bechloul, 2 autres à Kadiria. Le reste sera réalisé dans la région ouest et sud de la wilaya.
Faut-il rappeler que lors de sa visite à Bouira, au début de l’année en cours, le PDG de Naftal, M. Hocine Rizou, avait évoqué un nouveau plan de développement qui comporte, la modernisation de 140 stations-services à travers le pays, dont 123 ont d’ores et déjà fait l’objet de travaux de rénovation. Il est également question de l’augmentation des capacités de stockage en carburants et GPL (gaz pétrolier liquéfié) de l’entreprise Naftal, afin de lui permettre d’atteindre une garantie d’autonomie d’un mois, au lieu d’une semaine présentement. En somme, un programme des réalisations notées dans le programme quinquennal qui comprend autant la concrétisation de 80 nouvelles stations-services de grande capacité, et 42 autres stations-services qui seront installées sur l’autoroute Est-Ouest. D’autre part, il s’agit aussi de renforcer le nombre des dépôts de gaz butane par la création de 145 nouveaux points de vente supplémentaires sur le territoire national.
De ce fait, le nombre de points de vente de gaz butane sera rehaussé à 6 800, afin de satisfaire la demande nationale qui est jugée très importante. D’où, les disfonctionnements remarqués à chaque saison hivernale, synonyme d’excédent dans la consommation de ce produit qui connaît des pics impressionnants.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER