Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Célébration de la journée mondialE du tourisme à Djanet

Au cœur des ksour du Tassili n’Ajjer

Les ksour de Djanet. ©  Rabah Kareche / Liberté

Plusieurs activités visant particulièrement à promouvoir l’écotourisme dans le réseau des parcs culturels seront au menu de l’évènement qu’abrite la perle du Tassili, qui coïncide avec le 27 septembre de chaque année.

“Igharmane de Djanet, levier pour le développement du tourisme culturel dans le parc culturel du Tasssili n’Ajjer”, c’est l’intitulé des deux journées d’étude organisées les 25 et 26 septembre par la Direction nationale du Projet (DNP) : “Conservation de la biodiversité d’intérêt mondial et utilisation durable des services écosystémiques dans les parcs culturels algériens”, à l’occasion de la Journée mondiale du tourisme, coïncidant avec  le 27 septembre de chaque année. 

La perle du Tassili, Djanet, abritera ainsi plusieurs activités visant particulièrement à promouvoir l’écotourisme dans le réseau des parcs culturels conformément aux clauses de la convention de partenariat conclu récemment entre la Direction nationale du projet et les acteurs de la société civile de cette région qui doit sa notoriété à la splendeur de ses sites touristiques et ses vieux ksour classés, en juillet 2018, comme secteur sauvegardé du patrimoine national. L’initiative,  qui se veut une manière de déroger aux monotones commémorations dans des salons feutrés, permet ainsi d’animer des débats fructueux autour des potentialités touristiques dont dispose cette région, à même de mettre en exergue la valeur universelle du patrimoine culturel du parc national et ses architectures millénaires  représentées par les ksour d’Azelouaz, d’El-Mizane et d’Adjahil, a indiqué un communiqué de la DNP. Au programme de ces journées, organisées conjointement avec l’association locale Taghourfit à l’auditorium de la wilaya déléguée de Djanet, des communications techniques présentées par des spécialistes en patrimoine, en architecture et en tourisme sont prévues, précise-t-on dans le même communiqué qui fait également part de l’animation de “tables rondes impliquant partenaires institutionnels et société civile dans le but d’examiner les modalités d’intervention visant une meilleure protection et valorisation de ces Ighermane avec pour finalité de décliner une feuille de route en mesure d’allier la protection de l’intégrité à l’authenticité des ksour”.  

L’objectif consiste aussi en la valorisation économique de ces patrimoines au profit de la population locale et des opérateurs en tourisme, et ce, en mettant en relief la précieuse collaboration que pourrait apporter ce secteur névralgique à la réalisation des autres objectifs relatifs au développement durable. Les chanceux participants à ces journées de célébration, placée cette année sous le thème “Tourisme et emploi : un meilleur avenir pour tous”, sont conviés à visiter certains sites au sein des ksour afin d'apprécier le génie créateur des habitants de Djanet en matière d'architecture traditionnelle et d'aménagement et de s'imprégner de cette fabuleuse leçon d'adaptation aux changements climatiques qu'offre cette architecture exceptionnelle qui se propose comme moyen de transmettre l'identité culturelle de cette région millénaire.


 RABAH KARECHE



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER