Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

MÉDÉA : Emballage alimentaire

Campagne pour l’utilisation du sac en papier pour le pain

© D.R.

Une campagne pour l’abandon du sachet plastique pour l’emballage du pain a été lancée via les réseaux sociaux dans le but de réduire la consommation de la matière plastique et son remplacement par une matière biodégradable. Les initiateurs de la campagne suggèrent l’usage par les boulangeries de l’emballage en papier pour ses avantages dans la préservation de la santé des consommateurs et la protection de l’environnement. Mais si l’idée séduit un grand nombre de personnes qui ont réagi favorablement à l’appel des initiateurs de la campagne pour la promotion de l’utilisation d’un emballage respectueux de l’environnement, nombreux sont ceux qui ont trouvé à redire à l’idée de l’usage du papier ou qui ont plutôt proposé le remplacement du sachet plastique par d’autres types d’emballage. Pour cet internaute, la préférence pour le sachet en plastique est justifiée par l’avantage de cet emballage d’être résistant par rapport à l’emballage en papier, d’être étanche à l’eau et à la poussière et pouvant être réutilisé plusieurs fois. Car, de son avis, “le papier est fabriqué à partir d’une pâte qui est extraite du bois, une matière qui nécessite l’abattage des arbres ou l’extraction des tiges de l’alfa. Ce qui est loin d’être une bonne solution pour un pays où le couvert végétal a diminué telle une peau de chagrin”. Pour cet autre citoyen, la solution privilégiée réside dans l’usage du sac en tissu, un emballage qui a l’avantage d’être à usages multiples, facile à plier, donc moins encombrant. “Ainsi, ce sont des centaines de sachets en plastique qui n’iront plus porter atteinte à l’environnement et des milliers de dinars qui sont économisés par les ménages.” Cependant, il demeure un inconvénient de taille pour régler le problème du sachet en plastique, sachant que les familles algériennes sont grosses consommatrices de pain. Et puis, ne voit-on pas que l’usage de l’emballage en plastique est quasi général dans le conditionnement du lait en sachet, l’eau et l’huile en bouteille, etc. ? La campagne ne semble pas emballer les boulangers et même certains citoyens qui voient dans l’utilisation du sachet en papier une source de dépenses qui viendrait se greffer aux autres frais de fabrication de la baguette de pain et à son prix de vente. Ce qui fera dire à un autre internaute que les boulangers ne respectent pas les règles de fabrication de la baguette de pain, en jouant sur son poids, l’utilisation de la levure et les autres ingrédients entrant dans sa préparation. Mais cela est un autre débat, feront remarquer d’autres internautes qui invitent à se recentrer sur le problème des déchets plastiques qui ne sont pas biodégradables et épuisants pour notre environnement.
 

M. EL BEY



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER