Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

15 artisans de 10 wilayas y ont pris part

Formation au façonnage de pierres précieuses à Tamanrasset

© D. R.

La chambre d’artisanat et des métiers de la wilaya de Tamanrasset a, en collaboration avec celle d’Alger, organisé une session de formation au façonnage et la taille de pierres précieuses et semi-précieuses au profit de 15 artisans, issus de 9 wilayas (Alger, Laghouat, Aïn Defla, Ghardaïa, Jijel, Oran, Tipasa, El-Bayadh et Tamanrasset). Deux principaux modules, à savoir la taille traditionnelle et la taille de pierres à facettes, ont été retenus pour cette session qui se veut une opportunité pour l’échange de connaissances et d’expérience entre les participants. 

Durant ce cycle de formation qui s’est étalé sur une période de 15 jours, les stagiaires ont ainsi pris connaissance des techniques de manipulation des machines de taille de pierres et surtout des protocoles de sécurité imposés par les formateurs de l’école de gemmologie de la wilaya de Tamanrasset où s’est déroulée la formation.

L’objectif de celle-ci consiste, selon les organisateurs, en le renforcement du réseau d’artisans spécialisés dans la taille de pierres à travers le pays, à même de promouvoir la production artisanale de l’école de pierres précieuses et semi-précieuses implantée dans cette wilaya qui s’appuie sur l’inventaire effectué par l’Office algérien des recherches géologiques et minières dans les années 1990, lequel a fait ressortir 61 indices, représentés par 19 types de minéraux, dont la topaze, le grenat, l’agate, l’opale, le quartz rose.

La formation, assurée par trois encadreurs compétents, vise également à développer de nouvelles connaissances en se basant sur des techniques innovantes à l’effet de parvenir à produire des objets compétitifs sur le marché local et national en s’offrant une image de marque qui associe talent et qualité de la pierre utilisée. 

Les organisateurs, qui tiennent aussi à généraliser ce genre d’initiatives s’inscrivant dans le cadre des directives du ministère de tutelle et du programme de formation et d’apprentissage des CAM, œuvrent pour donner une dimension africaine à l’école-pilote de gemmologie de la wilaya de Tamanrasset, en se focalisant davantage sur la promotion du produit national et en s’ouvrant à des créneaux autres que ceux déjà lancés par les artisans brésiliens dans le cadre de la coopération algéro-brésilienne, à savoir la taille de pierres précieuses, l'artisanat minéral, l'orfèvrerie artisanale, la fonte industrielle de bijoux et le design des bijoux. 
 

RABAH KARÈCHE



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER