Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Une commission de l’aménagement du territoire du ministère de l’intérieur à médéa

La ville nouvelle de Boughezoul inspectée

© D. R.

Une commission de l’aménagement du territoire relevant du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locale (MICL) s’est rendue dimanche dans la wilaya de Médéa pour s’enquérir sur place de l’état d’avancement du projet de la ville nouvelle de Boughezoul.

La visite de la commission s’inscrit dans le prolongement des dernières décisions prises lors de la réunion du conseil interministériel tenue en juillet et qui a été consacrée à l’examen de “l'état des nouvelles villes et pôles urbains et des perspectives de leur promotion”. 

Lors de la réunion organisée à la wilaya, la commission conduite par Mme Souad Mokhtari, sous-directrice au MICL, a pu suivre un exposé sur le projet de ville nouvelle avant de se déplacer sur les lieux, accompagnée par le wali de Médéa et des directeurs de l’exécutif concernés, est-il indiqué.

Dans une déclaration à la radio locale, Mme Mokhtari a fait savoir que le recensement des actions réalisées a permis de se rendre compte de l’état d’avancement du chantier qui offre à la wilaya de Médéa “la chance d’avoir des infrastructures de base conformes aux standards internationaux”. 

“La visite de la ville nouvelle menée par la commission, qui est la première du genre, s’inscrit dans le cadre des instructions du Premier ministre relatives à l’étude prospective des villes nouvelles et des pôles urbains. Elle a permis de mesurer l’immense effort d’investissement consenti par l’État. C’est vraiment colossal ce qui a été exécuté comme investissement dont la réalisation de 28 km de galeries souterraines.

Ces investissements ne doivent pas être abandonnés, au contraire, ils doivent être valorisés.” C’est à ce titre qu’il est question de la relance du projet de la ville nouvelle de Boughezoul, de la levée de tous les obstacles et de la proposition de nouvelles opérations à mettre en œuvre, a indiqué le wali de Médéa.

Ce dernier précisera que la relance du projet aura d’importantes retombées sur l’économie locale et régionale. Il faut rappeler que le gouvernement déclare vouloir “lever tous les obstacles obstruant le parachèvement de certains projets inscrits afin d'assurer un suivi efficace du dossier de redynamisation des nouvelles villes et des pôles urbains avec l'accélération de la cadence de leur réalisation”.

Dans ce cadre, il a été prévu la mise sur pied d'un comité ad hoc au Premier ministère qui aura pour mission “le suivi des projets de réalisation des nouvelles villes et de la mise en place d'un plan de travail fixant les opérations d'urgence à réaliser, particulièrement en matière d'aménagement, d'installation des réseaux divers et de parachèvement de la réalisation des principales structures”.
 

M. EL BEY



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER