Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Promotion de l'artisanat Saharien

Large adhésion à la démarche à Tamanrasset

Un exposant de produits artisanaux sahariens, lors du 10e Salon à Tamanrasset, en 2017. © D. R.

Les statistiques montrent que le nombre d’artisans a beaucoup augmenté,
notamment durant ces cinq dernières années.

Le soutien apporté aux artisans de la wilaya de Tamanrasset, dans le but de promouvoir ce créneau d’activité qui bute sur une multitude de problèmes liés particulièrement à l’accès au financement et à la commercialisation de la production locale, a permis d’avoir une forte proportion d’inscriptions au registre de l’artisanat et des métiers. 

D’après le directeur de la CAM (Chambre de l’artisanat et des métiers) de la wilaya de Tamanrasset, Abdellah Lagraoui, la nouvelle stratégie mise en place par le ministère de tutelle a favorisé l’élargissement et la diversification des domaines concernés par l’assistance technique et financière, dont l’artisanat de production des biens, l’artisanat traditionnel et d’art et l’artisanat des services. Les statistiques montrent que le nombre d’artisans a beaucoup augmenté, notamment durant ces cinq dernières années pour atteindre un total de 5714 inscrits. 

Avec un nombre de 2879 artisans, l’artisanat traditionnel et d’art s’est taillé la part du lion, suivi de l’artisanat des services avec 2413 inscrits et de celui de la production des biens avec 422 inscrits. Pour ce qui est des radiations opérées à la demande des artisans recrutés dans d’autres secteurs ou ceux désirant bénéficier d’un crédit, d’un lot de terrain ou d’un logement, le nombre s’élève à 995 radiés. Le nombre net des artisans que compte la CAM au 31 octobre écoulé s’élève donc à 4719.

Cet engouement s’explique, selon notre interlocuteur, par les nouvelles mesures incitatives prises par la CAM portant essentiellement sur l'allègement du dossier d’inscription, l’encouragement du travail à domicile et le développement des structures d’appui de proximité, conformément aux directives de l’administration centrale. L’organisation du travail informel dans l’artisanat a également été au centre des préoccupations de la Cam de Tamanrasset afin de lutter contre la concurrence déloyale qui étouffe les artisans exerçant dans la légalité. 

Toujours dans le cadre de la promotion de l’artisanat saharien, le directeur de la Cam a mis en exergue l’importance de développer un SPL (système productif local) en regroupant l’ensemble des artisans d’un même métier ou d’une même filière productive sous forme de coopérative visant à exécuter des projets structurants tels que la confection des plans d’affaires, la recherche de financement pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des projets devant obéir à une stratégie collective et aux plans concertés. 

La  mise en œuvre d’un SPL permettra ainsi de faciliter l’organisation au sein de la filière productive, par l’animation des synergies entre acteurs, l'instauration d’un climat de confiance et la promotion de réseaux de coopération interentreprises et l’élaboration d’un diagnostic participatif aboutissant à une dynamique de création d’activités et d’emplois dans le domaine de l’artisanat en contribuant à l'évolution de la production brute de l'artisanat et des métiers.

D’où l’impérative nécessité, préconise notre interlocuteur, de renforcer les espaces intermédiaires ayant pour principale mission d’améliorer le fonctionnement des services en charge de la coordination avec les artisans et les différents partenaires au niveau local.  À ce titre, le responsable de la CAM à Tamanrasset a fait savoir qu’il a été procédé tout récemment au renouvellement du bureau de la chambre et à l’élection des membres compétents appelés à contribuer à la promotion de l’artisanat dans cette wilaya touristique par excellence.
 

RABAH KARECHE 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER