Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Draâ El-Mizan (Tizi Ouzou)

Le lycée de Frikat bientôt opérationnel

L’ouverture du lycée soulagera et les élèves et leurs parents. ©D. R.

Il ouvrira ses portes au plus tard le 1er octobre.

Finalement, après plusieurs reports, le lycée communal de Frikat (daïra de Draâ El-Mizan, une quarantaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou) ouvrira ses portes au plus tard le 1er octobre. En effet, cet établissement était déjà prêt depuis plus d’une année, mais l’on croit savoir qu’il n’a pas été inauguré parce qu’il manquait d’équipements, notamment la batterie de cuisine.
“En principe, avant la fin de la première quinzaine de septembre, le matériel de cuisine sera installé. Cet établissement sera opérationnel dans quelques jours”, nous confiera une source proche de la subdivision des équipements publics et du logement de la daïra de Draâ El-Mizan.
Par ailleurs, nous avons appris que certains professeurs avaient déjà reçu leurs affectations afin d’exercer dans ce lycée.
“Les proviseurs des lycées de Draâ El-Mizan et de Boghni avaient été instruits pour élaborer deux cartes pédagogiques, l’une pour lancer l’année scolaire et l’autre pour la réaffectation des élèves de ces deux établissements vers le nouveau lycée de Frikat”, dira, pour sa part, un adjoint au P/APC que nous avons contacté à ce sujet.
En tout cas, les responsables de l’éducation ont tout préparé pour mettre en service ce lycée même avec quelques jours de retard. À l’appel du P/APC, les comités de villages ont nettoyé, le week-end passé, les salles de cours et la cour du lycée envahie par des herbes sauvages durant l’été. Pour un autre élu, ce lycée vient à point nommé pour soulager non seulement ces élèves qui parcourent quotidiennement plusieurs kilomètres pour rejoindre les lycées de la daïra où ils sont affectés, mais aussi les autorités locales qui comptent réduire la grosse facture allouée au transport scolaire, d’autant plus que le parc roulant de cette APC est vétuste. “Nous n’aurons plus à assurer le transport des élèves, d’abord de leurs villages respectifs au chef-lieu communal puis vers le chef-lieu de daïra, ce qui constitue un soulagement pour tout le monde”, estimera de son côté un autre élu. Il est à signaler que l’ancien exécutif communal avait déjà proposé le nom de Colonel-Amar-Ouamrane pour la baptisation de cet établissement.
“À ce sujet, le dossier a été traité et déposé à la commission des baptisations. Je ne vois aucun inconvénient qu’il ne soit pas baptisé lycée Colonel-Amar-Ouamrane car aucun autre établissement ne porte son nom dans sa région natale”, nous a déclaré un membre de l’ancien exécutif communal.
Pour cette année, ce lycée recevra les élèves des classes de 1re AS et 2e AS des lycées de Draâ El-Mizan ainsi que ceux des lycées de Boghni.
Il est à noter qu’avec l’inauguration de ce nouvel établissement, la daïra de Draâ El-Mizan comptera désormais au total 6 lycées, soit trois à Draâ El-Mizan, chef-lieu de daïra, un à Aïn Zaouïa auxquels il faut ajouter le lycée Mohamed-Moussaoui d’Aït Yahia Moussa et ce nouveau lycée de Frikat, ce qui fait que les effectifs seront considérablement réduits dans les lycées de la ville de Draâ El-Mizan qui fonctionnaient jusque-là avec des effectifs pléthoriques.

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER