Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

la journée nationale a été Célébrée à Médéa

Le rôle de la commune dans le processus de développement en débat

© D.R

Dans tous les textes régissant la commune, la collectivité locale a un rôle de moteur dans tout processus de développement, a indiqué, samedi, M. Ahmed Ikhlef, P/APC de Médéa, à l’occasion des festivités marquant la Journée nationale de la commune. “La commune fait aussi face au défi de préservation des équilibres financiers dans la gestion des deniers publics et des recettes générées par le patrimoine de la collectivité pour la réalisation de projets d’infrastructures économiques et d’équipements sociaux.” La célébration de la Journée nationale de la commune, à laquelle a assisté le wali, Abbès Badaoui, le P/APW, le chef de daïra et des élus, a été caractérisée par la tenue d’une exposition de certaines activités montrant “les fondements de la décentralisation et de la citoyenneté”. 

Par ailleurs, une conférence intitulée “Le principe de la démocratie participative dans l’organisation de la commune” a été donnée à cette occasion par le docteur Benaïcha Nabila, enseignante à l’université Yahia-Farès de Médéa, comme “voie pour l’exercice effectif de la citoyenneté”. Selon l’intervenante, la démocratie participative est consacrée par la Constitution et renvoie à une participation populaire effective dans la gestion des affaires générales de la commune. Mais c’est surtout sur le plan du développement local que la population de la commune attend de voir s’exprimer la vraie démocratie participative pour que chaque citoyen puisse dire son mot concernant la gestion des affaires de sa commune. 

Des “apprentis-élus” parmi des élèves de l’école du 24-Février de la ville de Médéa ont simulé une réunion de l’APC, en procédant d’abord à l’appel des noms des membres, puis à la présentation de l’ordre du jour de la réunion, à la désignation des commissions, à la conduite des débats et, enfin, à la levée de la séance.

 

 

 


M. EL BEY



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER