Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Aït Yahia Moussa (DraÂ-El-Mizan)

Les comités de village réclament un échangeur routier


Dans une lettre adressée tout récemment au wali de Tizi Ouzou, un collectif des comités de village de la commune d’Aït Yahia Moussa, relevant de la daïra de Draâ-El-Mizan, à environ 25 kilomètres au sud de Tizi Ouzou, chef-lieu de wilaya, a exigé la réalisation d’un échangeur routier au niveau de ce chef-lieu communal, et ce, sur l’itinéraire du tracé de la pénétrante menant vers l’autoroute Est-Ouest qui faciliterait l’accès à cet important axe autoroutier aux nombreux automobilistes de la région. Les rédacteurs de cette requête relèvent avec un immense dépit que la pénétrante autoroutière qui est actuellement en cours de réalisation pour relier la wilaya de Tizi Ouzou à celle de Bouira n’a pas prévu de possibilités d’accès routiers suffisants aux citoyens pour rallier à l’avenir ce mégaprojet qui, en fait, permettra à la grande majorité des villages de cette commune isolée d’être enfin désenclavés. Par ailleurs, les comités de village estiment que si leur chef-lieu communal ne bénéficie pas d’un échangeur dans les jours à venir, leur agglomération échapperait alors à la dynamique de développement socioéconomique tant espérée par toute la région d’ici la réalisation de cette importante infrastructure autoroutière. Toujours est-il que les représentants d’une vingtaine de comités de village de la région ont tenu à rappeler au wali de Tizi Ouzou que le seul accès prévu vers cette pénétrante autoroutière se situe à environ sept kilomètres du chef-lieu communal de l’ex-Oued Ksari, plus précisément au niveau du village de Tafoughalt. “Nous estimons que pour satisfaire le maximum de villages, la réalisation d’un échangeur à proximité du chef-lieu de commune et du CW152 reliant la wilaya de Tizi Ouzou à la wilaya de Boumerdès, du côté de Timezrit, est impérative à plus d’un titre. De même, nous demandons des bretelles d’entrée et de sortie du chef-lieu communal à chaque fois qu’une possibilité de tracé existe”, proposent les représentants des comités de village qui estiment au demeurant que leur espoir est grand de voir cette doléance satisfaite. Il est à signaler qu’une grande partie de cette pénétrante autoroutière traverse les terres de cette importante commune, notamment celles qui s’étalent du versant-ouest de la région vers le chef-lieu communal. C’est dire que selon les auteurs de cette correspondance, une éventuelle omission sur le futur tracé routier posera de nombreux problèmes de circulation automobile à l’avenir. “Faudrait-il effectuer sept kilomètres de plus pour rallier, à chaque fois, la RN25 pour pouvoir rentrer ensuite au village ?”, se demande un citoyen d’Ath-Attella.
Pour appuyer cette requête, les représentants des comités signataires de la requête ont lancé une pétition depuis quelques jours déjà. “Nous avons déjà atteint une liste de plus de quatre mille signatures, tout cela pour faire valoir ce droit d’avoir accès à ce projet structurant que nous défendrons de toutes nos forces devant tous les responsables concernés de la wilaya”, nous confiera un président d’un comité de village.             


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER