Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

l’Alimentation en eau potable perturbée à m’kira (Tizi Ouzou)

Les habitants crient leur colère


Les grosses chaleurs estivales n’ont pas encore pointé leur nez que voilà les pénuries d’eau potable, qui se font plus en plus sentir dans la wilaya de Tizi Ouzou, commencent à provoquer la colère des habitants qui, d’ailleurs, multiplient les actions de protestation pour se faire entendre.

La dernière action en date remonte à avant-hier, lundi, lorsque les habitants de la commune de M’kira, dans la région de Drâa El-Mizan, ont observé un rassemblement devant le siège de la wilaya à l’effet de réclamer une amélioration de l’alimentation de leur localité en eau potable. Lors de leur rassemblement, ces habitants ont expliqué que les coupures récurrentes et prolongées auxquelles ils font face sont dues essentiellement à une mauvaise répartition de l’eau potable dans la région.

Selon leurs explications, la commune de M’kira est alimentée à partir de la même conduite qui dessert la localité voisine de Tizi Gheniff et que, faute d’un organisme spécialisé, l’eau est distribuée d’une manière inéquitable. Le wali de Tizi Ouzou, Mahmoud Djamaa, qui a reçu, en compagnie du directeur des ressources en eau et la directrice de l’Algérienne des eaux, une délégation composée des représentants des villages de cette commune, a promis, selon l’APS, de remédier à cette situation dans les jours à venir.

“À l’issue de cette réunion, des résolutions ont été prises par le wali, dont la mise en place d’une commission mixte composée de l’ADE et de la DRE, des élus locaux et des comités de village qui devait se rendre, hier, mardi, à M’kira, afin de faire un état des lieux et proposer des solutions immédiates pour assurer une distribution équitable de l’eau”, a rapporté l’agence officielle. Pour améliorer encore davantage l’alimentation en eau potable dans cette région, le wali a demandé également d’accélérer l’opération de transfert de la gestion de l’alimentation en eau potable de cette commune de l’APC vers l’ADE.

Le directeur des ressources en eau, Mokrane Djouder, qui a pris part à cette réunion, a, pour sa part, tenu à préciser, selon la même source, que plus concrètement, le problème de l’alimentation en eau potable dans cette région est induit principalement par la discontinuité dans l’alimentation, la présence de nombreux branchements anarchiques nécessitant un réaménagement et aussi à l’absence d’un organisme spécialisé pour gérer la répartition de l’eau entre les deux localités de M’kira et Tizi Gheniff.

Selon ce responsable, la solution va, ainsi, commencer, par le remplacement, dès la semaine prochaine, d’une pompe afin d’améliorer le débit de l’eau mobilisée en attendant l’achèvement, d’ici à la fin de l’année, du projet de dédoublement de la chaîne qui alimente le nord de Tizi Gheniff et M’kira à raison d’un jour sur deux. À noter que les pénuries d’eau ne touchent pas cette seule région puisque, il y a moins de deux semaine, des villageois de la région d’Azeffoun sont allés jusqu’à bloquer le passage à la délégation du wali en visite dans la région, afin de l’informer que pas une goutte d’eau n’a coulé dans leurs robinets depuis un mois.

Samir LESLOUS 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER