Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

CEM d’In Guezzam (Tamanrasset)

Les parents d’élèves dénoncent la surcharge des classes

© D.R

Avec une moyenne variant entre 57 et 58 élèves par classe, les collégiens de l’unique CEM de la wilaya déléguée d’In Guezzam, à 400 km au sud de Tamanrasset,  font les frais d’un trop-plein vivement dénoncé par l’association des parents d’élèves, notamment ceux des classes d’examens de fin de cycle moyen. Selon le document en notre possession, les  neuf classes formant  cet établissement scolaire qui compte 518 inscrits, dont 98 en fin de cycle, affichent des bonds d’effectifs qui risquent de nuire à l’enseignement et au bien-être des professeurs et des élèves.

Le rapport dressé par les autorités concernées fait ressortir un déficit flagrant en matière de classes, contraignant ainsi la direction de l’éducation de la wilaya à transférer 5 groupes pédagogiques, y compris ceux des 3 classes en 4e année moyenne, vers le nouveau lycée de la wilaya en attentant l’inscription et la réalisation d’un autre CEM. Une solution provisoire aux yeux des parents qui se disent très inquiets de l’avenir de leurs enfants inscrits dans ledit CEM qui s’apprête à accueillir près de 200 élèves à l’occasion de la prochaine rentrée scolaire. D’après le même document, In Guezzam compte seulement 6 établissements scolaires (4 primaires, un CEM et un lycée). La moyenne des effectifs enregistrée au premier palier d’enseignement avoisine les 45 élèves par classe.

En effet, les  primaires totalisant 43 classes accueillent 1909 élèves, dont 237 sont appelés à passer leur examen de 5e au titre de l’année scolaire en cours. Le manque d’encadrement en langue arabe a également été soulevé dans deux écoles primaires, à savoir l’école Saïd Ouled Amar-Ali et Krim-Belkacem, indique-t-on de la même source. 

 

 

RABAH KARECHE



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER