Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

chronique / ACTUALITÉS

La démocratie hallal expliquée aux égarés !


Tout est commerciable. Dans le pays des islamistes, tout est consommable, politiques, idéologies, religions et marchandises. Ajouter le mot “hallal” et tout est permis. Les parfums, les femmes, les dentifrices, les sous-vêtements de grandes marques, les vêtements sportifs et les baskets de grandes griffes, les boissons alcoolisées : whisky, bière, vodka, vin et même l’eau minérale ! Toutes ces marchandises et autres sont permises dans les pays où la vision du monde est partagée entre deux pôles : “hallal” et “haram”, licite et illicite. Ajouter le mot “hallal” pour que la consommation se fasse en bonne conscience ! 

Au pays du hallal, le peuple et la démocratie sont deux concepts fondamentaux dans le discours politico-religieux. Dans ce pays du hallal, le peuple est une propriété privée appartenant au guide suprême qui est l’ombre d’Allah sur terre, et la démocratie hallal n’est qu’acte notarié de cette propriété. 
Au nom du “peuple propriété privée” dépendant du guide suprême, la diversité est bannie, les différences sont interdites, la diligence est enterrée. Le peuple propriété privée du guide suprême, à l’ombre de la démocratie hallal, n’est qu’un “troupeau”.
Le peuple propriété privée, à l’ombre de la démocratie hallal, n’est qu’un peuple hallal. Et il n’y pas de peuple hallal sans “la démocratie hallal”, une logique de l’islam politique !
Et pour guider ce peuple hallal sur le droit chemin, le maintenir loin de l’égarement, il faut une armada de lois qui justifient et légifèrent cette démocratie hallal ; “la répression hallal”, “l’emprisonnement hallal”, “l’exil hallal”, “l’assassinat hallal”, “l’exécution hallal”, “la poésie hallal”…
Ainsi et à l’ombre de “la démocratie hallal”, le “peuple hallal” propriété privée du guide suprême, ombre de Dieu sur terre, applaudit la consommation des femmes hallal, des boissons alcoolisées hallal, des jeux du hasard hallal…
Ajouter le mot “hallal”, et la chose ou le comportement soit hallal, accepté par le peuple hallal. 
C’est quoi une démocratie hallal ? 
La démocratie hallal est une idéologie de la soumission, recette magique de l’islam politique. Elle se propage dans les sociétés qui vivent sous le poids de la polarité hallal et haram, licite/illicite, yajouze/la yajouze. Noir ou blanc !
La démocratie hallal est un masque que portent les systèmes politiques islamistes dits modérés, en dialoguant avec l’Occident ! Si ces systèmes politico-islamistes ont le droit à l’importation du whisky hallal, de l’eau minérale hallal, de mascara hallal, de femmes hallal, de parfum hallal… ils le font de même pour la démocratie hallal ! 
La démocratie hallal est la guerre déclarée contre la citoyenneté qui est le produit de la démocratie athée, la démocratie illicite. La démocratie hallal a besoin d’une citoyenneté hallal. Et la citoyenneté hallal, c’est la soumission aux ordres du guide islamiste suprême, ombre d’Allah sur terre.
Puisant dans la démocratie haram illicite, avec les fraudes des urnes, l’islam politique, une fois au pouvoir, instaure sa démocratie hallal. Et une fois au pouvoir, la démocratie occidentale, aux yeux des islamistes, se métamorphose en malédiction, en ennemi capital. La démocratie illicite, haram, appelle à l’alternance, et la démocratie hallal appelle à l’instauration de système califal. Au pouvoir, l’islam politique, et au nom de la démocratie hallal, nie et combat tout ce qui relève de la démocratie haram illicite athée : la pluralité linguistique, la liberté de croyance, la liberté de la non-croyance. La pluralité et la diversité, aux yeux de la démocratie hallal, sont le chemin des égarés, le chemin de la sédition, la fitna. Au pouvoir, l’islam politique use de sa démocratie hallal pour attaquer les valeurs des droits de l’homme, la répression des libertés individuelles, des orientations sexuelles. 
Au pouvoir, et au nom de la démocratie hallal, l’islam politique refuse toute égalité entre femme et homme. L’égalité entre les sexes est une valeur de la démocratie haram illicite occidentale ; elle est en contradiction avec les valeurs tolérées par la démocratie hallal.
La démocratie hallal est un moyen pour bannir la rationalité et la raison au profit de la foi aveugle. La foi aveugle, politico-religieuse, qui met le guide suprême et Allah au pied d’égalité. 
Enfin, et pour être simple et clair, la démocratie hallal, c’est la démocratie haram athée égorgée selon les rites islamiques !

A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER