Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Concours international de la photographie sous-marine à Jijel

Ali-Ramzi Ayad et Redouane Benzehra lauréats de la 7e édition

© D. R.

Le premier prix de la 7e édition du Concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne et du court-métrage a été décroché par le duo plongeurs-photographes Ali-Ramzi Ayad et Redouane Benzehra de Jijel, lors de la clôture de cet événement vendredi à la plage du Grand Phare, à l’ouest du chef-lieu de wilaya.

La deuxième place est revenue au duo Nadjim-Hocine Haroun et Mohamed-Rayane Haroun d’Alger alors que le troisième prix a été discerné à Sid Ali Makhloufi et Kamel Khliouet de Boumerdès. Dans le domaine du court métrage, le  jeune Sofiane Kahl Snan de Jijel a décroché le premier prix pour son film, Nos déchets salué par les membres du jury pour “les  messages écologiques qu'il véhicule ainsi que la touche créative dans le montage’’.

Pour la directrice du parc national Taza, Lylia Boudouhane, organisateur du concours, cette 7e édition était réussie compte tenu, a-t-elle appuyé  de plusieurs critères : “la participation effective et qualitative des concurrents ainsi que la conjugaison des efforts entre les garde-côtes, la Protection civile, les services de sécurité et les associations associées à l’événement pour assurer une meilleure organisation’’.

Elle a également ajouté que la mer calme  et le climat tempéré pendant les deux jours du concours ont également permis aux plongeurs photographes de faire des plongées sous-marines intéressantes et de capter de belles photos du fond marin jijélien. Pour sa part, le jury a estimé que le niveau des participants à ce concours se rapproche et la qualité de la participation bonne, en témoignent, a-t-on noté, les photos rapportées des profondeurs de la mer.

La 7e  édition du Concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne et du court-métrage s’est ouverte jeudi sur la plage Bordj Blida, dans sa deuxième édition internationale après cinq éditions nationales. Cet événement, organisé en collaboration avec le Fonds mondial pour la nature (WWF), a mis en lice 23 équipes de plusieurs wilayas dont Jijel, Alger, Skikda, Annaba et Oran ainsi que de la Tunisie.
 

APS 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER