Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

À l’occasion de la célébration du 38e anniversaire du printemps berbère

Coup d’envoi de la 2e édition du printemps du cinéma amazigh à Alger


À partir d’aujourd’hui et jusqu’à samedi 21 avril, la salle El-Khayyam (ex-Debussy) abrite la seconde édition du printemps du cinéma amazigh, à l’occasion du 38e anniversaire du printemps berbère, en hommage cette année au cinéaste Abderrahmane Boughermouh, auquel la journée de clôture sera entièrement dédiée. Le  coup d’envoi de ces journées cinématographiques, organisées conjointement par le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA), avec le concours de l'APC d'Alger-Centre, se fera aujourd’hui à partir de 9h30, où seront projetés des films algériens, marocains et tunisiens, dont certains en avant-première, à l’instar d’Une journée au soleil d’Arezki Metref qui sera projeté aujourd’hui à 16h. Le film relate le parcours d’immigrés algériens en France, “éclairé par des témoignages poignants, drôles aussi parfois, d’historiens et autres spécialistes de la question”. D’autres films, comme Lmuja de Omar Belkacemi, qui suit le quotidien d’un journaliste tourmenté en pleine décennie noire, Itto Titrit du Marocain Mohamed Abbazi, dont le décor est planté dans une petite bourgade qui rêve de liberté sous l’ère coloniale, ou encore Azul du Tunisien Wassim Korbi, qui revient sur l’héritage berbère tunisien. Par ailleurs, il est indiqué dans le communiqué adressé à notre rédaction que l’inauguration du fronton de la salle de cinéma en tifinagh se fera lors de la cérémonie d’ouverture, en présence du secrétaire général du HCA, Si El-Hachemi Assad, et du président de l’APC d’Alger-Centre, Abdelkrim Bettache. Les deux responsables signeront par ailleurs un “protocole de partenariat entre le HCA et l’APC d’Alger-Centre”, est-il mentionné dans le même document.

Yasmine Azzouz



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER