Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Ils enchaînent les festivals de cinéma internationaux

Ferhani et Sidi Boumediène sélectionnés au “Filmest Hambourg”

© D. R.

Abou Leil de Sidi Boumediène et 143, rue du désert ont été retenus dans la section “Kaléidoscope” du Festival du film international de Hambourg (Allemagne), qui se déroulera du 29 septembre au 5 octobre.

La nouvelle vague de réalisateurs algériens affirme une fois de plus son génie et son talent. Cette génération ayant su apporter un renouveau dans le 7e art ne cesse de se démarquer et de se distinguer à l’international, malgré les moyens et les budgets restrictifs. 

À ce propos, on peut citer Amine Sidi Boumediène et Hassen Ferhani, ayant été récompensés dans plusieurs festivals étrangers, respectivement pour Abou Leila et 143, rue du désert, viennent d’être sélectionnés au festival international du film de Hambourg (Allemagne). Pour cette édition qui se tiendra du 29 septembre au 5 octobre, l’Algérie sera visible dans “Kaléidoscope” (Cinéma du monde entier).

Sur le site de l’évènement, il est mentionné que cette section, qui “réunit” le cinéma mondial, permet aux cinéphiles de réaliser un “voyage cinématographique à travers les continents”. Elle présente ainsi une “juxtaposition de différentes identités, culture, langues et récits cinématographiques”. Selon les organisateurs, cette section est une sorte d’“expédition passionnante dans l'inconnu coloré”.

À rappeler que le docu de Ferhani raconte l'histoire de Malika, gérante d'un modeste restaurant sur la route du désert, au fin fond du Sahara algérien, où viennent se ravitailler routiers, aventuriers et autres voyageurs. Après le succès qu’il a connu en 2015 avec Fi rassi rond-point, voilà qu’il enchaîne avec ce nouvel opus les grands festivals en décrochant des prix.

Pour Amine Sidi Boumediène, son premier long métrage lui a valu une participation à la semaine de la critique au dernier Festival de Cannes. Synopsis : “Le film relate le périple de Samir et Lotfi, deux jeunes Algériens qui se lancent en 1994 à la poursuite du dangereux terroriste Abou Leila à travers le Sahara, après leur fuite d'Alger frappée par une vague de violence terroriste.” 

Concernant les autres films sélectionnés, on peut citer : Un fils, de Mehdi Barsaoui (Tunisie) ou encore Afrique d’Oren Gerner et Tlamess de Ala Eddine Slim (Tunisie). Petit rappel, le “Filmest Hambourg” est un festival qui rassemble chaque année pas moins de 40 000 cinéphiles. L’édition de cette saison verra la projection d’une centaine d’œuvres de fiction et de documentaires tout au long de la manifestation.

“Les films seront présentés en première mondiale, européenne ou allemande, répartis en douze sections” que le public pourra découvrir dans onze salles de la ville. Outre ces projections, les festivaliers auront l’occasion, entre autres, de découvrir diverses activités en lien avec le 7e art. Que la chance soit avec nos réalisateurs DZ, en attendant de découvrir leur film dans nos salles !
 

H. M.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER