Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Festival international du documentaire émergent de Shakirail (France)

L’appel à participation ouvert jusqu’au 15 novembre

© D. R.

Dans le cadre de la tenue du Festival international du documentaire émergent (France), du 16 au 18 avril 2020, un appel à participation est ouvert jusqu’au 15 novembre prochain. Les conditions d’inscription pour les intéressés : le film ne doit pas dépasser 60 minutes, le festival n’accepte pas les blu-ray, clé USB, disque dur, DVD de données (le film doit être en Prores 422H).

Sur l’appel à candidatures est mentionné, entre autres, que le festival est ouvert à tous les pays, et les œuvres doivent être du genre documentaire.  Autres critères, le docu ne doit pas être une œuvre déjà envoyée à des éditions précédentes du festival, les films non francophones doivent obligatoirement être sous-titrés en français ou en anglais “même les films anglophones doivent être sous-titrés en anglais, si ce n'est pas possible en français”.

Pour la section film étudiant/film d’école, la production doit être une œuvre dont le réalisateur est /ou était étudiant ou en formation lors de sa réalisation (université, école, lycée, ateliers…) ou une œuvre autoproduite. À noter que “le film doit être une œuvre de création, où les questions de point de vue et de traitement se posent à l’auteur autant que les questions sur le contenu. Les films institutionnels, reportages, enquêtes journalistiques, sujets magazines ou films de promotion commerciale ne sont pas admis”. 

Pour ceux qui ne connaissent pas le Festival international du documentaire émergent de Shakirail (Paris, France), il a été créé en 2008. Sur le site de l’évènement, il est indiqué que le FIDÉ “se donne pour mission de promouvoir et défendre la création documentaire étudiante internationale. Constituée de professionnels issus de divers horizons et d’étudiants en cinéma, l’équipe du FIDÉ s’efforce d’offrir un rayonnement à ces œuvres qui peinent généralement à s’inscrire dans les circuits habituels alors qu’elles ne sont pas forcément dénuées de qualités cinématographiques”.

“Chaque projection donnera lieu à des moments de rencontre avec les réalisateurs, de débat, le but étant de favoriser la mise en commun et la confrontation des différents regards portés sur les films que nous aurons regardés ensemble.” Outre les projections, des ateliers de formation sont dispensés, car “il nous semble fondamental que les étudiants soient le cœur comme le moteur de ce festival qui valorise depuis plus de 10 ans déjà la richesse de leurs productions documentaires.

Nous avons décidé d’aller les chercher là où ils sont : dans les universités et les écoles”. Et de conclure à ce propos : “Chaque année, le groupe d’étudiants, encadrés par les programmateurs du FIDÉ, partage le visionnage de plus de 600 films. Ils en sélectionnent environ une centaine, revus dans des séances collectives, au terme desquelles émerge la sélection colorée que nous vous proposons.” Pour plus d’informations, consulter le site www.fide.festivaldoc.com
 

R. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER