Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Conférence des historiens Borghi et Dondarini à Dar Abdeltif

Le patrimoine méditerranéen revisité

L’historienne Béatrice Borghi © D. R.

“Le judaïsme, le christianisme et l'islam, le Talmud, la Bible et le Coran ; d’Athènes à Rome en passant par Jérusalem, Alexandrie ou Venise, ont enrichi, dans des conditions atroces parfois, cette région stratégique du monde”, a expliqué Borghi.

Le premier Festival des traditions et innovations des cultures méditerranéennes a accueilli, dans son volet consacré à l’histoire et patrimoine communs aux pays des deux rives, les historiens italiens Béatrice Borghi, maître assistante au département d'études pédagogiques Giovanni-Maria-Bertin et cofondatrice du Centre international didactique d'histoire et de patrimoine, ainsi que Rolando Dondarini, professeur en histoire médiévale à l’université de Bologne. 

influences, les échanges, les invasions et leur apport aux différentes communautés qui ont peuplé la mer Méditerranée à travers les millénaires n’ont été égalés nulle part ailleurs dans le monde, selon Borghi. Cette dernière tente de remonter le fil du temps de ce carrefour historique, “ce réseau dense et intense d'entrelacs, de rencontres, d'affrontements et d'intégrations”.

La professeure explique à ce propos : “Les peuples et les races, pendant des siècles, ont continué à se mélanger et à s’opposer les uns aux autres, comme peut-être dans aucune autre région de la planète.”

Aussi, la Méditerranée porte les traces des nombreuses cultures et religions l’ayant traversée : “Le judaïsme, le christianisme et l'islam, le Talmud, la Bible et le Coran ; d’Athènes à Rome en passant par Jérusalem ou Alexandrie, de Constantinople, Venise, la dialectique de la Grèce, l'art, la culture arabe, la Renaissance en Italie et en Espagne ont enrichi, dans des conditions atroces parfois, cette région stratégique du monde.” Alors, comment cette influence subsiste-elle encore de nos jours et dans quels domaines ?

Borghi détaille dans sa communication que l’influence s’est construite dans les deux sens ; la civilisation arabe a influencé l’Italie et l’Europe, à travers la culture, la philosophie, la langue et la technologie, et vice-versa. 

Concernant la langue, l’introduction de l’arabe s’est faite principalement via la Sicile. “Des mots comme amiral, fleur d'oranger et beaucoup d'autres sont d’origine arabe. Et à leur tour, ces mots sont divisés en deux groupes ; ceux qui ont été introduits de l'Orient, à travers les invasions maritimes, et celles reçues de l'Espagne (azimut, zénith, almanach, algèbre...)”, a rappelé l’historienne. 

Par ailleurs, les Arabes ont contribué à améliorer d’anciennes techniques d’agriculture “en sélectionnant les variétés plus productives et en modernisant des techniques agricoles, et de nouvelles espèces cultivées à l'époque peu connues ou inconnues à l'importance de l'agriculture”. 

Pour sa part, Dondarini a mis l’accent dans son intervention sur l’importance de revenir continuellement à l’histoire, convaincu que la connaissance du patrimoine historique et de tous ses héritages par les jeunes générations est le seul gage de leur protection. 

Dans cette optique, il a créé le Festival international de l’histoire, qui se déroule depuis seize années dans la ville de Bologne. Au fil du temps, l’initiative a permis d’établir “une connexion continue entre l'université, la ville, le territoire et les gens, en impliquant un vaste réseau d'institutions culturelles, éducatives et associatives”. 

Ces deux interventions nous permettent de constater l’étendue des richesses matérielles et immatérielles du bassin méditerranéen, mais aussi leur fragilité et l’importance de leur préservation, qui doit se faire urgemment. 
 

Yasmine Azzouz

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER