Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

L’appel à candidatures ouvert jusqu’au 25 septembre

Résidence de films documentaires à Tlemcen

L’atelier cinéma de l’association culturelle “La grande maison”, qui organise depuis 2006 le ciné-club hebdomadaire “Derb cinéma”, vient de lancer un appel à candidatures pour une résidence de film documentaire. 

Cette initiative a pour objectif de “témoigner de l’action citoyenne et sociale et de son impact dans la société par la production de films documentaires”. Dans la présentation de cette résidence, il est mentionné sur le site de l’association que “le cinéma documentaire est un outil de reconnaissance et de valorisation des actions sociales. Aujourd’hui, nous invitons des jeunes acteurs citoyens intéressés par le cinéma engagé à s’interroger, à réaliser et à apporter une image, un discours ou un film”. Les organisateurs visent, à travers cette résidence, à orienter les candidats et leur apprendre toutes les ficelles du métier pour la réalisation d’un docu. 

À cet effet, la résidence documentaire du programme “Derb cinéma” se propose de “former et d’accompagner” les huit auteurs retenus à l’issue de l’appel à candidatures. Pour les intéressés, il est à noter que “cet atelier de création et de développement de courts métrages se déroulera sur deux sessions à Tlemcen, respectivement du 18 au 27 octobre et du 22 au 26 novembre”, durant lesquelles les résidents devront faire un travail de prise de vue et de pré-montage à domicile. Concernant les conditions de participation, les projets pouvant être retenus sont “des documentaires développés autour de l’action citoyenne” ; la résidence est ouverte aux Algériens de 18 à 35 ans ; aucun niveau scolaire ou universitaire n’est requis ; les candidats seront sélectionnés sur la base de leurs synopsis et motivation. 
Ainsi, il est précisé qu’“il est important que l’auteur ait suffisamment d’informations concrètes sur son projet pour postuler à la résidence. C’est-à-dire que l’auteur devra avoir fait la première étape de tout film documentaire : avoir rencontré les personnages pressentis pour le film, passé du temps en leur compagnie, avoir abondamment échangé avec eux, repéré une variété de situations dans lesquelles l’auteur imagine les filmer, avoir pris des photos ou des vidéos”. 

Par ailleurs, il est indiqué qu’“à l’issue de cette résidence, les huit documentaires réalisés seront programmés dans les ‘Journées du film citoyen’ qui seront organisées au mois de décembre”. Pour plus d’informations, consulter le site : http://www.lagrandemaisondedib.com.


R. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER