Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

20e partie

À tout jamais…

© Dessin/Ali Kebir

Résumé : Kamélia est dans tous ses états lorsqu’il lui apprend qu’il connaît Tewfik. Elle n’en revient pas. Il n’est pas mort en mer. Un vieux marin l’avait emmené à l’hôpital. Il est resté dans le coma et dut subir une intervention. Si Tewfik n’est pas rentré chez lui, c’est parce qu’il avait perdu la mémoire…

Kamélia a l’impression de rêver. Elle se lève et frappe des poings, sur le mur, comme pour se réveiller. Mais Idir est toujours là, désolé et peiné pour elle.
-Je sais que c’est dur à croire ! Mais Tewfik est bel et bien vivant !
-Où est il maintenant ?
Il fronce les sourcils et semble embarrassé.
-Hélas, je ne peux pas répondre à cette question !
-Pourquoi ? Alors depuis le début, vous me racontez des histoires ? Mais pourquoi ? 
-Je ne vous mens pas, insiste Idir. Je sais qu’il travaillait chez un commerçant ambulant qui lui assurait le gîte et le couvert ! Le neurologue qui le suivait depuis l’intervention, lui a toujours dit qu’il avait beaucoup de chances de retrouver la mémoire ! Qu’il suffisait d’un déclic, pour qu’il se rappelle tout !
Kamélia n’ose pas y croire. Pourtant Idir ne semble pas mentir. D’ailleurs, il poursuit.
-Il est parti chez lui, dans les environs de Tipasa, pour voir sa famille et la vôtre ! Il voulait savoir ce que vous êtes devenue depuis !
-Depuis quand a-t-il retrouvé la mémoire ?
-Un peu plus de trois mois ! Vous savez, il avait de la peine, en apprenant que vous aviez quitté votre village, à sa mort !
-Oh mon Dieu ! s’écrie-t-elle en s’asseyant, sentant ses jambes trembler. Est-ce que je pourrais le voir ? Où est-il maintenant ?
-Je ne peux pas vous le dire !
-Cessez de me torturer, le prie-t-elle, au bord des larmes. Comment avez-vous le courage de me torturer ? Qu’est-ce que je vous ai fait pour le mériter ?
N’en pouvant plus, elle sort du bureau, en larmes. Mais même si elle marche d’un pas rapide, il la rattrape et la retient par le bras.
-Calmez-vous ! Je vous jure que je vous ai dit la vérité, poursuit Idir. Si je suis ici, c’est parce que Tewfik me l’a demandé ! Je comprends que vous doutiez de moi ! Mais je n’ai fait que lui rendre ce service ! D’ailleurs, pour que vous ne doutiez plus de moi, je voudrais savoir si vous avez reçu un colis anonyme ?
Kamélia manque de perdre l’équilibre. Comment peut-il savoir ? 
-Il y a près d’un mois ! À l’intérieur du colis, il y avait un portrait…
Cette fois, elle ne peut plus douter de lui. Il est au courant de bien des choses. Mais ce qu’elle veut savoir, c’est où se trouve Tewfik !


(À SUIVRE)
T. M. 

taosmhand@yahoo.com
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER