Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

71e partie

L’intruse

© Dessin/Ali Kebir

Résumé : Hichem ne rentre pas pour le déjeuner. Hadjira est contrariée. Elle se lève pour partir. Faïza lui demandera de revenir le lendemain. Son mari sera là, et elle pourra leur raconter son récit.

Faïza fronce les sourcils.
-Sadjia n’est pas née de la dernière pluie, elle aura vite fait, elle aussi, de suspecter quelque 
chose.
-Ne le lui dites rien encore. Nesrine, je t’ai toujours connue discrète. Je t’en prie, ne parle pas de ma venue à Sadjia, ni de quoi que ce soit d’autre.
Faïza met les mains sur ses hanches.
-Et quoi encore ? Tu nous donnes des ordres maintenant ?
Hadjira déglutit.
-Non. Je suis désolée, mais que personne ne sache rien de cette affaire, avant que je ne termine de la raconter dans toutes ses phases.
De plus en plus intriguée et mal à l’aise, Faïza s’écrie :
-Si tu veux le savoir, Sadjia sait qu’elle avait été trouvée au seuil de notre maison. Cela ne l’a jamais empêchée de s’adapter à notre mode de vie et de faire partie intégrante de notre famille. Que veux-tu au juste, Hadjira ? Nous faire chanter pour nous soutirer de l’argent ? Nous ne sommes pas riches pour cela. Et puis, Sadjia n’aimerait surtout pas savoir que sa mère biologique était venue nous menacer.
-Non !
Hadjira venait de crier. Le silence plane un moment entre les trois femmes, puis elle reprend :
-Je ne suis pas venue vous menacer ni demander une rançon. Je voulais juste remettre les pendules à l’heure.
-Quelles pendules ? Celle de ton époque ou de la nôtre ?
-Les deux.
Nesrine sentit la moutarde lui monter au nez.
-Tu n’as jamais été dans cet état, lorsque tu venais me retrouver pour vider ton sac. D’ailleurs, Sadjia et moi n’avions opté pour la psychosociologie que pour tenter d’analyser les problèmes sociaux et leur influence sur l’être humain. Tu es venue pour me demander de t’aider à voir plus clair dans ton passé et relier ton présent à ces évènements qui ont marqué ta vie. Mais je ne savais pas que tu allais t’immiscer dans ma famille et la mettre au pied du mur. Que veux-tu, Hadjira ? Allez, raconte.
La femme déglutit.
-Tu sauras tout au moment opportun, Nesrine.
Elle soupire.
-On dirait que le destin joue contre moi. Je pensais rencontrer Hichem et tout dévoiler.
-Que veux-tu donc dévoiler ?
-Un lourd secret.
 

(À SUIVRE)
Y. H. 

 y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER