Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

13e partie

Maya

© Dessin/Ali Kebir

Résumé : Enfin, un premier contact téléphonique est établi entre les deux jeunes gens. Samia avoue à Djamel qu’il lui plaisait, mais qu’elle aimerait le rencontrer avant de s’engager dans l’aventure du mariage. Le jeune homme est tout à fait d’accord. 

La jeune fille rétorque :
-Nos parents ont toujours raison. Ils s’inquiètent pour nous, et pensent pouvoir nous protéger de tous les dangers, si nous suivons leurs conseils.
-Oui, mais revenons à nous deux. Quand pourra-t-on se rencontrer, Samia ?
-Je ne sais pas. Dans la semaine, je travaille.
-Mais tu pourras toujours trouver un moment pour t’évader.
-Oui, je vais essayer.
-Sinon, pourquoi ne pas nous rencontrer ce week-end ?
-Tu veux dire demain ?
-Oui…
-Mais on vient à peine de...
-On vient à peine de se connaître, et je viens aujourd’hui même de demander ta main. Ça, je le sais Samia. Et je ne vois pas pourquoi retarder un rendez-vous décisif pour nous deux.
Samia réfléchit un moment, puis lance :
-D’accord. Nous pourrons nous rencontrer demain Djamel… Mais où ?
-Je pourrais venir te récupérer en début d’après-midi, et nous irons quelque part prendre un thé.
-Hum… Je vois que je n’ai pas le choix… Je n’ai qu’à m’incliner devant ta décision, et mettre mes parents au courant de notre sortie pour demain après-midi.
-Bien… Alors ma chère femme, je n’ai plus qu’à attendre impatiemment demain. 
Elle le taquine :
-Tu me considères déjà comme ta femme, alors que je n’ai pas encore dit mon dernier mot.
-Tu n’as aucun mot à dire. Chez nous, c’est l’homme qui décide. Les femmes, elles, n’ont qu’à s’incliner.
-Quelle philosophie !
-Je n’ai absolument rien d’un philosophe mais je t’assure Samia que tu me plais beaucoup.
La jeune fille pousse un soupir :
-Oui… Mais cela ne suffit pas. Nous sommes appelés à partager de longues années ensemble, et je ne peux me décider à te donner une réponse sans être sûre de mon choix.
-Je suis tout à fait d’accord avec toi. Prenons patience, et demain, nous éclairerons ensemble tous les points qui te semblent sombres. J’espère que nous trouverons un terrain d’entente. Je n’aimerais pas te perdre Samia.
-Eh bien, pour être sincère, moi non plus… Mais seul le destin décidera pour nous.
-OK, ma chère. 
Prépare-toi donc à notre première entrevue, et on verra ce que cela donnera.
-D’accord Djamel…. Je… Heu… Je
-Oui ?
-Je ne sais quoi te dire… Mais… J’ai un peu peur… Je n’arrive pas à m’expliquer pourquoi.
-Je pense que c’est le fait d’avoir accepté ce rendez-vous entre nous. Tu n’as pas l’habitude de ces rencontres galantes. Et surtout avec un homme que tu ne connais pas.
-Exact. Mais ce qui me semble bizarre, c’est que j’ai aussi envie de te revoir et de discuter avec toi.
-Moi aussi, figure-toi. Alors que nous ne nous sommes jamais rencontrés jusqu’à ce matin dans cette pâtisserie.
Samia sourit à cette pensée. 
-Et dans quelles conditions !
-Peu importe les conditions, l’essentiel c’est que nous nous apprécions. 
-Bonsoir Djamel. À demain.
-Dors bien et fais de beaux rêves. ( Il rit) Fais de beaux rêves Samia, et pense surtout à nous deux.


(À SUIVRE)
Y. H. 

 y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER