Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

14e partie

Maya

© Dessin/Ali Kebir

Résumé : Djamel et Samia échangèrent une longue discussion au téléphone. Mais comme cela ne suffisait pas, ils décidèrent de se rencontrer. Un rendez-vous est pris pour le lendemain. 

Samia se met au lit, l’esprit plein de projets. L’avenir n’est encore qu’une esquisse, mais son cœur lui disait que sa relation avec Djamel sera des plus prospères.
Djamel ne rentre qu’à une heure tardive. Il avait fait une longue ballade nocturne au bord de la mer et avait mûrement réfléchi avant de tirer des conclusions assez nettes, dont il s’était promis d’en faire part dès le lendemain à Samia.
Il fume une cigarette, regarde un peu la télé, puis sombre dans un profond sommeil peuplé de rêves heureux.
Il se réveille vers la mi-journée, l’esprit encore embrumé, mais se hâte de prendre sa douche et de s’habiller pour être à l’heure à son rendez-vous.
Sa mère lui jette un coup d’œil interrogateur.
-Tu sembles sur le point de décrocher la lune, mon fils. Où te rends-tu aussi bien accoutré ?
Il sourit et jette un coup d’oeil à son reflet dans la grande glace du couloir.
-J’ai un rendez-vous important, ma chère maman.
-Ah ! je comprends. Tu vas rencontrer ta dulcinée.
Il vient embrasser sa mère sur le front et lui dit :
-Maman chérie, Samia est une jolie fille. Elle est instruite et issue d’une bonne famille. Seulement de nos jours, cela ne suffit pas. Seul un dialogue sincère entre nous pourra nous mettre sur les rails. Si nous devrons partager notre vie, autant la démarrer sur des bases solides. 
-Je comprends, mon fils, mais à mon avis tu ne trouveras pas mieux.
-Eh bien, ce sera à la bonne heure. Car, a priori, cette fille plaît à tout le monde.
Sa mère hoche la tête.
-Oui et même beaucoup. Je te souhaite tout de même bonne chance, mon fils.
-Prie pour moi, mère, afin que Dieu me guide vers la voie la plus prospère et la plus sûre.
-Que Dieu te protège et oriente tes pas vers le bonheur et la paix. Que cette fille comble tes jours et soit cette épouse bénie que tu as longtemps recherchée.
Djamel jette un coup d’œil à sa montre-bracelet.
-L’heure de mon rendez-vous approche. Je ferais mieux de me dépêcher.
-Va, mon fils, va. Et montre à cette fille que tes intentions sont des plus nobles.
Samia descend au premier coup de klaxon et monte dans le véhicule de Djamel. Ils roulèrent quelques minutes en silence, puis ce dernier demande à la jeune fille :
-On dirait que tu as avalé ta langue, ma chère amie. Pourquoi te confines-tu dans ce mutisme ?
Samia sourit.
-Je pourrais dire la même chose de toi.
-Oui, tu as raison. Je vais mettre un peu de musique pour détendre l’atmosphère.
Il met un CD dans le lecteur, et des notes de musique classique s’échappèrent.
-Tu aimes la musique classique ?
-Oui, et même beaucoup.
-Tes préférences ?
-Eh bien, les grands comme Beethoven, Mozart, Bach...
-Je vois qu’on a les mêmes goûts dans ce domaine.
-Je présume que tu aimes aussi l’andalou.
-Ah oui ! Le hawzi surtout.
Elle esquisse un sourire.
-J’ai fait partie de la chorale du conservatoire communal jusqu’à l’âge de 16 ans.
-Pourquoi t’es-tu arrêtée en si bon chemin ?
-Eh bien, parce que mes études me prenaient beaucoup de temps. J’ai préféré alors abandonner la musique.
Elle soupire.
-Je ne l’ai pas fait de gaîté de cœur bien sûr. La musique m’influence toujours, et j’ai la nostalgie des sons harmonieux du violon, mon instrument préféré.
-Je t’offrirais un violon flambant neuf, comme ça tu ne joueras rien que pour moi.
 

(À SUIVRE)
Y. H.
y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER