Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

24e partie

Maya

© Dessin/Ali Kebir.

Résumé : Après cette soirée houleuse, Samia ne savait plus quoi faire. Elle avait décidé de discuter avec Djamel et de tirer cette situation au clair. Ce dernier lui propose de rester chez eux. Un matin, Samia est prise de vertiges.

Plus pâle que sa chemise de nuit de couleur claire, Samia répondit entre deux nausées :
-Je ne sais pas ce qui m’arrive… Je n’arrive pas à reprendre mon souffle et…
Elle laisse sa phrase en suspens et s’affale sur le sol glacé de la salle de bain.
Djamel la soulève dans ses bras et la remet au lit, avant d’appeler un médecin.  
Ce dernier ausculte sa patiente, et prend quelques notes sur son carnet, avant de rédiger une ordonnance qu’il remet à Djamel.
-De quoi souffre ma femme docteur ?, demande ce dernier d’un air inquiet.
Le médecin sourit rassurant :
-Oh, il n’y a rien de grave, si le fait de devenir papa dans quelques mois ne vous fait pas peur.
-Hein ?
-Eh bien oui. Votre femme est vraisemblablement enceinte de quelques semaines. Elle ne s’est peut-être pas rendue compte, mais pour avoir la confirmation définitive, quelques analyses seront nécessaires. 
-Bien sûr docteur.
-Alors faites vite et ramenez-moi les résultats dans les plus brefs délais, afin que je puisse prescrire un traitement de base à votre épouse.
-Heu… Oui bien sûr… Mais dans l’état où elle est, je ne pense pas que cela pourra se faire dans l’immédiat, elle a déjà perdu connaissance ce matin.
-Ce n’est rien… Ces symptômes matinaux vont disparaître rapidement. Ce sont les premiers signes d’une grossesse. Dans une demi-heure votre femme pourra se lever. Profitez-en pour l’emmener faire ces analyses.    
Ému, Djamel raccompagne le médecin, puis remonte rapidement et se plante au chevet de sa femme :
-Alors ma chérie, comment te sens-tu ?
Samia porte une main à sa tête :
-Je suis complètement sonnée… J’ai l’impression que ces vertiges ne vont pas s’arrêter.
Le docteur m’a appris une heureuse nouvelle.
-Je sais. Je m’en doutais déjà depuis quelques jours, mais comme je n’étais pas encore certaine, je n’ai pas voulu t’en parler au risque de te décevoir.
-Oh ma chérie, nous allons être parents à notre tour… C’est merveilleux n’est-ce pas ? 
Samia hoche la tête :
-Oui Djamel. C’est merveilleux.
-Je vais tout de suite annoncer la nouvelle à mes parents.
Samia le retint :
-Pas encore.
-Pourquoi donc ?
-Parce que je dois d’abord faire des analyses qui confirmeront ma grossesse. 
Djamel sourit :
-D’accord. Ma poupée de sucre doit décider de ce que je dois faire en premier lieu.
-Mais rien Djamel. Sauf si tu veux m’accompagner au laboratoire.
-Essaye-donc de m’en empêcher… Tu te sens d’aplomb pour te lever et t’habiller ?
Samia relève la tête un moment, puis s’asseoit dans son lit :     
-Mes vertiges commencent à s’estomper… Je pense que dans un quart d’heure tout au plus, cela ira beaucoup mieux. En attendant, va te préparer.
Djamel s’habille rapidement et sortit son véhicule du garage, alors que Samia le rejoignit.
Ils se rendirent dans un laboratoire, où la jeune femme est tout de suite prise en charge. 
Plusieurs prélèvements sanguins et d’urines furent nécessaires, et on leur promit les résultats pour l’après-midi même.
 

(À SUIVRE)
Y. H.
y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER